25/11/2017

No 329

La Chronique de DAZ

No 329 du samedi 25 novembre 2017

 

Que relie un chanteur, un sociétaire de la Comédie Française, une secrétaire perpétuelle de l'Académie française et un professeur dans trois universités au Proche-Orient? Un Russo-géorgien, un Israélien, un Arménien et une fille de père géorgien et de mère italienne? LA LANGUE FRANCAISE! (pensée transmise par un ami du Sud)

 

A Genève, on chasse le khat. Ces feuilles d'une plante genre buisson que d'aucuns marchent pendant des heures en faisant des boules souvent tellement grandes qu'elles se remarquent dans leurs bajoues sont interdites chez nous. Pour avoir séjourner assez longtemps au Yélmen, ou cette pratique est quasiment obligatoires et évidemment tolérées, il me souvient avoir vu souvent notre chauffeur s'arrêter chez des vendeurs de khat pour faire le plein de la journée. Et quand il n'en trouvait pas, il était malade… A chacun ses coutumes…

 

Genève Servette Hockey Club somme la Ville et la République et Canton de Genève de lui verser le subside annuel de CHF 500'000.00.

On peut se demander de quel droit un club privé peut sommer une Ville ou un Canton? Certes, Genève-Servette est en manque de liquidité, et le subside prévu normalement pour les juniors de Genéve-Servette Futur Hockey ferait du bien dans la caisse du grand club ou de la SA. On peut d'ailleurs aussi se demander pourquoi c'est Genève Fuitur qui reçoit cet énorme montant pour leurs juniors Elites alors que les clubs de banlieue comme CP Meyrin ou HC 3 Chêne ne reçoivent rien. Pourquoi les juniors Elites qui s'en iront généralement après leur formation au Canada ou aux USA, francs d'impôts bénéficient-ils de subside alors que les juniors Top ou autres de Meyrin ou de Chêne qui après leurs 20 ans continueront le hockey en 1ère, 2ème ou 3ème ligues et paieront des impôts ne reçoivent-ils rien? Comme disait Coluche, on est tous égaux, mais il y a en a qui sont plus égaux que les autres…

 

Assisté hier par hasard à la sortie de la "grande" Mosquée de Genève après la "grande" prière du vendredi noir ou fou. Il n'y a pas grand chose à dire sinon un Bronx épouvantable de va et vient de gens, de bagnoles de scooters, de vélos, et des nombreux irrespects des lois sur la circulation routière. En revanche, au Sinaï en Egypte, c'était plus violent, quelques 235 morts et plus de cent blessés… Choisis ton camp camarade!

 

Quand je vois le joueur de tennis français Lucas Pouille ne pas savoir de quel côté on met sa casquette, je me dis qu'il ne pourra jamais gagner contre Goffin… D'ailleurs si on écrit son nom comme il porte sa casquette, ça peut faire drôle.

 

Ca n'est pas en simplifiant qu'on rend service! (Christian Barbier)

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.