29/11/2017

No 333

La Chronique de DAZ

No 333 du mercredi 29 novembre 2017

 

Lundi soir, vers 23h00, retour d'un village français au pied du Salève en voiture. Arrivé à la douane de Pierre-Grand, branle bas de combat. Il y a 5 ou 6 voitures arrêtées devant moi et autant dans le sens inverse avec plusieurs bagnoles de police, feux bleus enclenchés. Je me dis: - ah merde! , après le bon souper bien arrosé (quoique avec modération) chez mes amis, ça doit être le "big" contrôle avec éthylomètre, triangle de panne, les permis et tout le tintoin, quoi! J'attends donc patiemment et j'espère. Puis au bout de 5/6 minutes, toutes les bagnoles devant moi s'en vont et celles en face, aussi, sans autre forme de procès. Je poursuis donc mon petit bonhomme de chemin direction Carouge et je remarque qu'une voiture de Police me suit. Ne roulant pas trop vite, elle ne me dépasse pas non plus et je doute une nouvelle fois. Puis, un peu avant le Rondeau, sur la route de Troinex, les flics mettent les feux bleus, la sirène et me dépassent comme Hamilton réalisant presque une queue de poisson. 3ème angoisse de la nuit. Mais ils ont encore accéléré et ont disparu de ma vision. J'ai continué mon chemin, mais j'étais content d'arriver. Et j'ai mal roupillé…

 

A propos de la cryogénie, un ami lecteur renchérit: Ce matin le Matin  remet deux doubles pages! C'est compréhensible, car avec plus de 240 milliards de USD circulant autour du globe et cherchant désespérément un placement, tous business plans même les plus farfelus, trouveront preneur...

On se souvient quasiment tous du "grounding" de swissair le 2 octobre 2001. Aujourd'hui, c'est Darwin Airways ou aussi appelé Adria Airlines Switzerland qui se voit retirer son autorisation d'exploitation par l'Office Fédéral de l'Aviation Civile. A chacun son tour…

Pour rire un peu, par un ami du Sud. Lors d'un pèlerinage à Lourdes, un évêque, un curé et une sœur sont dans le train pour le pèlerinage diocésain. Le trajet est long et ils commencent à sennuyer. Lévêque, un peu joueur, dit: - si on faisait un concours de mots croisés. Je vois quon lit tous le même journal. Tout le monde est daccord et chacun commence sa grille. Au bout de 15', l'évêque s'écrie:- ça y est, j'ai fini! Cétait vraiment facile! La bonne sœur, 5' plus tard sexclame à son tour: - j'ai fini, moi aussi. 10' après, le curé se gratte toujours la tête: -. pas facile cette grille! L'évêque vient à son secours: - mais qu'est-ce qui vous embête, curé? - Ben, cest le 3 horizontal, j'ai bien la 2ème lettre, le "O", la 3ème "U", la 4ème le "I", ensuite "L", "L", "E" et "S"., mais je ne vois pas du tout. Je pense à nouilles, bouilles, fouilles, mouilles mais ça ne correspond pas à la définition. L'évêque: - voyons ! curé ! la définition: "sont vides quand le coup est tiré" mais c'est évident, ce sont les douilles, bien sûr !La sœur, d'une petite voix:- quelqu'un a-t-il une gomme?

Tout le monde crie contre le glyphosate, mais l'Union européenne l'a autorisé encore pour 5 ans au moins. Elle est belle la vie…

N'attendez pas des hommes politiques la solution de vos problèmes puisque ce sont eux qui en sont la cause (Alain Madelin)

DAZ, alias Daniel Zurcher

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.