11/12/2017

No 345

La Chronique de DAZ

No 345 du lundi 11 décembre 2017

 

Le Matin du dimanche matin a consacré un "hénaurme" article à un arbitre de football de ligue nationale suisse qui a fait son "coming out"! Attendu que les relations homosexuelles sont devenues officielles de par la loi , je ne vois pas quel est l'intérêt de publier une demi-page à ce sujet parce qu'il s'agit d'un arbitre de sport. Ceci étant dit, un "coming out" en français se dit révélation ou compte-rendu public. Si déjà la presse romande publie des âneries banales dont tout le monde se fout éperdument, qu'elle le fasse au moins en français…

 

Coup de gueule. Ca fait plus de 5 jours que Météo suisse nous ressasse que dans la nuit de samedi à dimanche, il y aura des chutes de neige jusqu'en plaine. Pour une fois, les météorologues qui rappelons-le sont les seuls employés qui peuvent se foutre dedans tous les jours sans qu'on les foute dehors, avaient vu juste. Bravo et merci! En revanche, la Ville de Genève, elle, et son service de la voirie n'ont rien entendu ni vu. Il est midi, dans le quartier du Petit-Saconnex qui fait partie de la Ville de Genève depuis 1931, sauf erreur, les routes sont très vaguement nettoyées, mais pas les trottoirs. Probablement que la Ville a tout mis en œuvre pour déblayer les rues du Cortège de l'Escalade, mais pourtant on paye tous des impôts. Une bagnole qui se cabosse à cause de la neige, ça serait grave, mais un piéton qui se pète une jambe pour les mêmes raisons, on s'en fout. Selon que vous serez…

 

Si vous écoutez les informations de la Radio Suisse Romande le dimanche, point n'est besoin d'acheter les journaux dominicaux. Pratiquement chaque information transmise provient de la NZZ am Sonntag, du Matin, du Sonntagszeitung, etc. Les sources d'infos de la RTS sont fermées le dimanche, alors on pique des infos où l'on peut…

 

Abribus à Carouge-Rondeau, lignes 41, 42, 44, 45. Les toits de ces abris sont tellement étroits que lorsqu'il pleut ou qu'il neige avec un peu de vent,  on en prend plein le visage, de la pluie et de la neige. Les architectes ou les ingénieurs qui les ont construits ne savaient peut-être pas qu'il pleuvait ou qu'il neigeait parfois à Genève et à Carouge, ou alors ils n'ont pas suivi tous les cours du Poly de Lausanne ou pire encore de Zurich. Il y a vraiment des cancres dans tous les domaines…

 

La chanson, c'est ce qui touche plus les gens! (Yves Bigot)

 

 

DAZ (alias Daniel Zurcher)

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.