14/12/2017

No 348

La Chronique de DAZ

No 348 de jeudi 14 décembre 2017

 

Le ministre de l'Intérieur avait compris que les Français n'avaient pas compris! Selon Daniel Quéro, journaliste sur France 5 le mardi 12.12.17 à 19h00. Et vous, vous avez compris?

 

Certains arbitres de football helvétiques deviendront professionnels dès 2018. Le but est double, qu'ils deviennent meilleurs et qu'ils retrouvent la qualification FIFA comme l'étaient les derniers suisses en lice, Busacca, ou Meier. C'est une bonne chose. Mais en matière d'arbitrage, le professionnalisme n'est pas garant de succès et d'absence d'erreur. Comme partout, d'ailleurs…

 

Pour illustrer le chapitre ci-dessus, lu dans Le Matin de mercredi matin: match de hockey HC Lugano - Genève-Servette. Dans les buts pour Genève, Mayer. Dans les absents de GSHC, Mayer. Et pourtant les journalistes du Matin sont des pros…

 

Le même journal matinal parle des mots de passe utilisés par des quidams et donne plusieurs exemples drôles. Il me souvient avoir tenté une fois, vainement, de m'inscrire sur un site dont l'acceptation du mot de passe ne convenait pas. Après plusieurs tentatives sans succès et une légère excitation, j'ai choisi "vatefairefoutre11", et le site s'est ouvert…

Souvent, sur les quelques 7'500 lecteurs de la chronique de DAZ, des lecteurs et néanmoins amis me demandent si j'ai des retours. Oui, beaucoup, généralement positifs! En voici un exemple reçu ce matin d'un lecteur de l'Est: - message au vieux râleur de Genevois et à l’éternel nostalgique que tu es: à ta place, je donnerai une seconde chance au TOSA! Et cela devrait valoir pour tous les autres débutant (e)s qui foirent!  En sport, l’on appelle cela du fair-play! Quant au tram de la Hispano et de La Renfile, des types comme toi, l’on les appelle Outre- Sarine: "Ewig- Gestrige", en français dans le texte: des éternellement  d’hier. Mais je t’aime quand-même. Merci mon cher, mais c'est le but d'une chronique…

 

Selon les dernières statistiques officielles, il semblerait que le nombre de frontaliers venant à Genève de Haute-Savoie a dépassé les 90'000. Genève, terre d'accueil…

Me Marc Bonnant, le tout grand avocat du Barreau genevois s'est fait crémer à la Chantilly. Il semblerait qu'après nettoyage, il ait déclaré: - Il eût fallu que j'intervinsse avec plus de précipitation soutenue pour que les chenapans ne m'entartrassent point autant…

Ah, la rançon de la gloire!

 

Cuisine au beurre, cuisine du cœur, cuisine bonheur! (Cyril Lignac)

 

 

DAZ (alias Daniel Zurcher)

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.