17/12/2017

No 351

La Chronique de DAZ

No 351 de dimanche 17 décembre 2017

 

Aperçu mardi, sauf erreur, Alain Berset, le nouveau Président de la Confédération helvétique être interviewé par Darius Rochebin vers 18h45 sur RTS 1 et s'occuper beaucoup plus de ses écouteurs dans les oreilles et des ficelles qui pendaient que de ce qu'il voulait nous dire. Ou les techniciens de la RTS étaient mauvais, ou les oreilles de Berset ne sont pas faites pour des écouteurs, et encore moins pour des cordons qui pendouillent…

 

Entendu l'autre jour entre deux jeunes: - quand tu fais du basket, tu mets des baskets, quand tu fais du tennis, tu mets des tennis; pourquoi quand tu fais du foot, pourquoi tu ne mets pas des foot? Bizarre, non…

 

Reçu l'autre jour dans un envoi de marchandise une montre française comme cadeau de fidélité. Belle montre, sympa, pratique. Quelques minutes plus tard, je me lave les mains et une goutte d'eau touche le verre ou le plastic de la montre et elle s'arrête, la montre pas le plastic ni le verre. Mise à sécher sur un radiateur, la montre repart au bout de 4 heures. Le lendemain, brume et rosée, je marche quelques minutes et la montre s'arrête. En fait, elle n'est pas étanche. Comment peut-on encore de nos jours fabriquer des breloques qui ne supportent pas la flotte ou l'humidité ? Et je n'ai pas plongé à 30 mètres de profondeur…

 

Il y aurait eu un violent incendie aux bains d'Ovronnaz en Valais. Des bains qui brûlent, ça ne doit pas être courant…

 

Il m'arrive parfois de déguster, que dis-je de consommer des petites portions de fromage fondu à tartiner, vous savez, ces petits triangles emballés dans de l'alu qu'on a parfois de la peine à ouvrir. Comme j'avais une très bonne loupe à disposition sur la table où je mangeais, j'ai lu les ingrédients, mais attention, c'est long: eau, beurre, jambon de viande de porc (3%), sel nitrite pour saumure, conservateur E250, lactose, dextrose, stabilisant E451, épices, condiments, antioxydant E301, exhausteur de goût, glutamate monosodique, lait écrémé en poudre, sels de fonte E331, E339, E450 et E 452, sel de cuisine et même 63% de fromage.

Jusque là, j'aimais bien, mais après cette lecture, je n'aime plus. Dorénavant, je vais m'en tenir au Gruyères dont la composition est du lait, du sel et de la présure (estomac de veau), un point c'est tout. Et même un peu sec, ça sera meilleur que la saloperie d'en dessus

 

Et sur ce, excellent dimanche à tous avec la maxime ci-dessous

 

Mieux vaut avoir Parkinson qu'Alzheimer, car il vaut mieux renverser un peu sa bière que d'oublier de la boire! (D'une fidèle lectrice du Sud-ouest et néanmoins amie).

 

DAZ (alias Daniel Zurcher)

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.