23/12/2017

No 357

 

La Chronique de DAZ

No 357de samedi 23 décembre 2017

 

Reçu d'un fidèle lecteur et néanmoins mai du Sud: A l'annonce habituelle demandant d'éteindre les téléphones mobiles avant un concert, un spectacle, une conférence, etc. la présentatrice a simplement dit: "Il serait souhaitable que vous éteignez vos insupportables." Que ceci fut fort bien dit…

 

Défenseur de la langue française comme vous le savez depuis longtemps, même s'il m'arrive de faire des erreurs, comme tout le monde, d'ailleurs, voici quelques exemple de publicité indécente pour notre belle langue: De la Ligue suisse contre le cancer: smoke free!`, je suis plus fort. Du BPA (Bureau de Prévention des Accidents): roues arrêtées, enfants en sécurité! Association des vins de la Côte: la dégustation a lieu dans un coin très british! De Lidl: c'est pourquoi LIDL vient à nouveau d'être élu Retailer of the Year! Notre langue fout le camp, et ça devient dangereux…

 

Pris le bus 11 à Grand-Pré en direction de Bout du Monde (oui, c'est le nom d'un arrêt, ça n'est pas la fin du monde). A Servette monte une dame d'un certain âge et parlant l'espagnol. Elle était déjà en communication en montant dans le bus et parlait fort. Puis, elle s'est mise à épeler une adresse à son correspondant qui n'avait pas l'air de bien comprendre: Calle Leon de Izquierda! C'est pas facile certes, mais elle a fait toutes les lettres les unes après les autres: C, C, C; a, a, a; l, l. l; l, l, l,; e, e, e, etc. Je présume que vous avez compris. Bien, ceci c'est passé à 17h45, il est 23h45 et je m'en souviens encore. Ca m'a rappelé quand j'apprenais le livret du 5 en 1946…

 

Sur ce, bon samedi à tous et à demain. Ciao!

 

Lever le coude est la meilleure façon de ne pas baisser les bras! Santé!(constatation émise par une fidèle lectrice du Sud-Ouest)

 

DAZ (alias Daniel Zurcher)

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.