14/01/2018

Les ECHOS #14

Les ECHOS de DAZ # 014

 

Il n'y aurait pas de sport de compétition s'il n'y avait pas de sports populaires! (Alain Berset, président de la Confédération helvétique)

 

L'opération 4 - 4 : 4 = 3 a fait couler beaucoup d'encre. Un ami du Sud précise: - en ce qui concerne les calculs mathématiques, l’ordre des opérations est important, mais il s'agit d’une règle décidée un jour et à suivre. Ainsi, il y a un truc mnémotechnique: il faut se souvenir de PEMDAS, soit Parenthèses, Exposants (carrés, etc.), Multiplications, Divisions, Additions, Soustractions.

Ca n’est pas compliqué, reste à s’en rappeler...

 

Et d'un lecteur et néanmoins ami de l'Est: -Histoire de 4:  - c’est la raison pour laquelle ils ont donc inventé les parenthèses. (4 - 4) : 4. Donc 4 - (4 : 4), soit 4 - 1 (parce 4 divisé par 4 ça fait un. = 3. Wouah, je crois que j'ai compris…

 

La cuisson des homards a fait aussi passablement de remous. Un ami du Sud-Est précise: - en ce qui concerne la cuisson des homards, je comprends tout à fait que ce problème touche nos dirigeants. Ce sont eux qui les mangent! 

 

Or donc, la Ville de Genève va mettre en demeure, après trois rappels infructueux, Genève-Servette Hockey-Club pour non-paiement de loyer depuis août 2017. L'Asloca aura du travail…

 

Ecouté, entendu et quelque peu vu la descente à ski du Lauberhorn sur RTS2. Pour une fois, la paire de commentateurs John Nicolet et Patrice Morisod (consultant) était quasiment excellente, sauf la réitération : - et c'est maintenant que ça va se joue! déclamée au moins 14 fois. Malheureusement quand le premier "homme sandwich" , oh pardon, coureur, gagne d'emblée, il n'y a plus de suspense à la Hitchcock, et le tout devient lancinant pour ne pas dire rébarbatif! Mais les chauvins helvétiques pourront toujours dire: - c'est un Suisse qui a gagné…

 

Sur ce, il ne me reste qu'à vous souhaiter un excellent dimanche…

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

14 janvier 2018

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.