15/01/2018

Les ECHOS # 15

Les ECHOS de DAZ # 015

 

Il s’en allait bêcher la terre

En tous lieux, par tous les temps !

Pauvre Martin, pauvre misère,

Creuse la terre, creuse le temps.

Sans laisser voir, sur son visage,

Ni l’air jaloux ni l’air méchant,

Il retournait les champs des autres,

Toujours bêchant,

Toujours bêchant ! 

(Georges Brassens)

 

Parfois la presse fait mal son boulot. Lu dans Le Matin d'hier matin qu'une étoile montante du Parti socialiste de Vernier et élu au Conseil municipal de la même Ville a été exclue de son parti. Le Matin ne cite évidemment pas de nom, comme il en a l'habitude, ce qui laisse peser le doute sur tous les membres de ce parti de Vernier, et il y en a beaucoup. Avec de telles informations incomplètes, la Presse risque de semer le doute et certains lecteurs peuvent penser qu'il s'agit de ABC. Puis ils racontent l'histoire un peu plus loin à creux qui ne sont pas au courait et tout se déformant et  se transformant, soudain, d'aucuns s'écrient en disant: - oui, c'est bien ABC,  alors que c'est un autre personnage en réalité. Il me semble que la déontologie du journaliste voudrait que ces derniers dans leurs articles publient le nom de la personne ou alors s'abstiennent de parler d'un cas en voulant garder un anonymat qui ne l'est finalement pas. L'information n'a jamais consisté à semer le doute…

 

Suis allé de chez moi à l'Aéroport International de Genève pour tester la ligne 23 dite TOSA. Il est arrivé un bus diesel, à mon grand désarroi. Le conducteur m'a dit que le TOSA ne fonctionnait pas, qu'à chaque essai il tombait en panne et que ça n'est pas demain la veille où on le verra rouler, car les batteries ne tiennent pas le coup. Et pourtant, il me souvient avoir vu une immense photographie dans la Tribune de Genève, où le fan de Harley-Davidson Luc Barhassat et accessoirement Conseiller d'Etat avait inauguré la ligne TOSA. En aviation, en général, le vol d'inauguration n'a pas de panne…

 

En attendant le bus 23 à Genève-Aéroport, un quidam arrive, consulte l'horaire, se tourne vers moi et me dit: - bon il vient dans une minute, j'ai le temps de fumer une cigarette! Le quidam allume sa sèche. Il ne faut jamais perdre son temps, selon un dicton. L'ennui, c'est qu'au bout de 10 secondes, le bus est arrivé! Le mec avait tiré deux bouffées. Il a jeté sa cigarette, par terre, bien évidemment, est entré dans le bus et le bus est parti. Aux prix où sont les clopes, le quidam n'a pas fait une bonne affaire…

Dans le tram 15, en partant de Palettes, on entend: - prochain arrêt, piscine de Lancy, arrêt sur demande. J'avais cru comprendre que tous les arrêts des TPG étaient dorénavant sur demande, alors pourquoi le dit-on pour la piscine de Lancy? C'est probablement un bug comme les informaticiens le disent. En français, c'est une erreur, un défaut ou un bogue. Dont acte!

DAZ, alias Daniel Zurcher

15 janvier 2018

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.