17/01/2018

#017

Les ECHOS de DAZ # 017

 

Soyez ce que vous voudriez avoir l'air d'être! (Joli proverbe d'un inconnu).

 

On se bat souvent avec les abréviations, ou alors on s'en fout. Mais c'est tout de même mieux de savoir. Donc voici quelques exemples pris au hasard:

 

UNESCO, United Nation for Education, Science and Culture Organisation. (Pas de traduction, c'est explicite, même en anglais)

UNHCR, United Nations High Commitee for Refugies.

HEAD, Haute Ecole des Arts et du Design, à Genève.

CICICAM, Caisse Interprofessionnelle de Compensation pour les Commerçants, les Indépendants et les Arts et Métiers à Neuchâtel.

GATT, General Agreement on Trade and Tarifs (Accord general sur les tarifs douaniers et le commerce).

JAAC, Jurisprudences des autorités administratives de la Confédération.

IHED, Institut des Hautes Etudes internationales pour le Développement.

CNUCED, Conférence des Nations Unies sur le Commerce Et le Développement.

ANSI American National Standards Institute.

DDT, Dichloro-dyphényl-thrichloréthane

FORPRONU, Forces de Protection des Nations Unies

HTML, Hyper Text Markup Language.

TNT, Trinitrotoluène. (Ca fait boum).

UNICEF, United Nations of International Children's Emergency Fund. (Fonds des Nations Unies pour l'enfance. Et ça suffira pour cet Echo...

 

D'un ami lecteur du Sud-Est: - en ce qui concerne le carbure, étant gamin, j’avais un copain qui était déjà au Collège et qui faisait de la chimie. J’habitats à cette époque dans un vieil immeuble au 1er étage. Il m’avait donné un petit bloc de carbure pour que je fasse des expériences. Ni une ni deux, j’ai déposé ledit bloc sur le rebord de la fenêtre l’ai copieusement arrosé avec de l’eau et y ai mis le feu. Résultat: le carbure en feu s’est mis à couler le long de la façade, puis dans la rigole au bord du trottoir, ensuite dans le caniveau pour finir à l’égout en bas de la rue.

Je ne dis pas mon affolement. Les traces ont été visibles pendant des années, jusqu’à ce que l’immeuble soit démoli. C’est donc bien vrai, les expériences de jeunesse ne s’oublient pas…

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

17 janvier 2018

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.