27/01/2018

Les ECHOS # 027

Les ECHOS de DAZ # 027

 

A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire! (Pierre Corneille)

 

Les Suisses sont heureux, Roger Federer s'est qualifié pour la finale de tennis de Melbourne. Malheureusement, l'adversaire n'était pas à la hauteur et qui plus est, il était blessé! Les spectateurs qui ont déboursé des centaines de dollars australiens pour voir cette rencontre n'en ont pas eu pour leur fric…

 

TPG, ligne # 3, vécu une magnifique double scène qui m'a rappelé deux réparties célèbres. Il vous souvient peut-être du film de Claude Miller "Garde à vue" avec Romy Schneider, Lino Ventura, Guy Marchand, Michel Serrault, où ce dernier accusé à tort et interrogé longuement par Lino Ventura et Guy Marchand sort un "- permettez-moi de vous dire messieurs que vous commencez à me faire chier! Or donc, dans ce fameux bus, 2 gentlemen, genre banquiers posés, sont assis côte à côte mais ne semblent pas se connaître. Derrière eux, se tiente assise, une dame qui téléphone en italien depuis un long moment et qui "gueule" dans son appareil. Après une dizaine de minutes de voyage, un des cinquantenaires peut-être banquiers se retourne et dit à la téléphoniste: - madame, vous commencez à me faire chier!. C'est à ce moment qu'intervient la deuxième scène où il vous souvient peut-être aussi d'une célèbre remarque d'un premier-ministre candidat à la présidence de la République française, Edouard Balladur, lors d'un débat avec le président en titre François Mitterrand. L'autre gentleman après la remarque crue de son voisin lui tint à peu près le langage suivant: - vous avez tout à fait raison Monsieur, mais vous eussiez pu dire à cette bruyante dame: - je vous demande de vous arrêter! Il faudrait parfois pouvoir enregistrer et filmer de pareilles scènes époustouflantes…

 

Assisté ce vendredi 26 janvier 2018 sur le coup des 13h15 à la sortie des pèlerins musulmans ayant assisté à la grande prière du vendredi à la Mosquée du Petit-Saconnex, au chemin Colladon. Il devait y avoir entre 2 et 3.000 hommes, parce que les femmes sont toujours et encore bannies de cette manifestation et sans exagération aucune, le 95% des sortants ont sorti leur portable de leur robe, de leur poche ou de leur paletot, en passant les portes. Mahomet a du se retourner dans sa tombe, les i-phones ont crépité et swisscom et d'autres pourvoyeurs ont souri… Le portable, c'est vraiment primordial!

 

Sur ce, qu'il me soit permis de vous souhaiter une excellente fin de semaine!

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

27 janvier 2018

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.