01/02/2018

Les ECHOS #032

Les ECHOS de DAZ # 032

 

La francophonie est une chance formidable! (Emmanuel Macron)

 

Un jour, un ingénieur a inventé le drone, (Unmanned Aeria Vehicle, UAV) Le drone qui n'est autre qu'un hélicoptère téléguidé a été considéré comme une invention extraordinaire car il permettait de, de photographier ou de filmer depuis des endroits inaccessibles autrement. Ainsi, admirer des cours intérieurs, des châteaux vus du ciel ou encore des manifestations sportives était devenu possible et souvent merveilleux. Malheureusement, comme dans toutes inventions, il y a des côtés négatifs. D'abord, ce furent les militaires qui s'emparèrent de la découverte pour espionner ou encore pour larguer des mini-bombes. Mais, bon, l'Armée et La Police doivent trouver toutes les solutions pour faire face à un ennemi ou à un malfrat. Et ce fut considéré comme normal. Mais le drone est devenu par la suite public, voir grand public et chacun ou n'importe qui peut s'en procurer pour en faire des usages douteux (photos ou films indiscrets), voir dangereux (chute de l'objet ou perte de maîtrise). C'est alors qu'on inventa les chasseurs de drones qui à l'aide de canons particuliers ou de roquettes font chuter ces engins. Et un jour on inventera des chasseurs de chasseurs de drones et le chaîne se poursuivra. Il me souvient, pour avoir été militairement dans le renseignement qu'après des mesures (m), on avait inventé des contre-mesures (cm) puis des contre-contre-mesures (CCM), etc. Quand j'avais rendu les armes et mes affaires, on en était aux CCCCCM…

 

On parle souvent de "Fake news", et il semblerait que ce nom soit apparu par l'intermédiaire de Donald Trump, le président des USA. C'est un nouvel anglicisme qui est entré dans notre belle langue française, totalement inutile, l'anglicisme, pas la langue alors qu'on peut très bien dire tout simplement fausse nouvelle, information truquée. Mais pour certains, ça fait moins bien…

 

En Suisse et plus particulièrement à Genève, on parle toujours de déclaration d'impôts. C'est une grave erreur. Ce ne sont pas les impôts que nous déclarons mais bel et bien les revenus. Les impôts, c'est l'administration fiscale qui se charge de vous les solliciter. On déclare ses revenus et on paie ses impôts. Pour une fois, les Français sont plus à la page. Chez eux, on parle de déclaration de revenus. Vive La France…

 

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

01 février 2018

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.