02/02/2018

Les ECHOS #033

Les ECHOS de DAZ # 033

 

La parole est éphémère! La culture est littéraire ou elle n'est pas! (Marc Bonnant)

 

A propos des drones, un expert du Sud communique: - en ce qui concerne les drones, la police grisonne a utilisé pendant le Forum économique de Davos un appareil développé par la firme allemande HP Marketing & Consulting qui permet d’intercepter les fréquences de commandes des drones et d'en prendre directement le contrôle ou en utilisant les fréquences satellitaires GPS. Et voici encore une contre-mesure...

 

En France, en 2017, il a été consommé 740 millions de pizze. Ça fait pas mal de tomate...

 

Entendu le dernier exercice de prononciation et de diction pour de futurs acteurs ou actrices. Répétez 10 fois rapidement: - il existe 13 fraises fraîches! Wouah!

 

Nouveau mot dans notre belle langue française. Féminicide ou fémicide. Quand on tue un homme, c'est un homicide et pour faire plaisir aux adeptes de l'écriture intrusive, on dit féminicide s'il s’agit d'une femme. Wouah! Quel progrès... Et comme disait Coluche, quand on tue sa belle-mère, c'est de l'insecticide!

 

Un aimable lecteur des ECHOS m'a fait remarquer que si tous les arrêts des lignes de bus des TPG étaient devenus «sur demande», il n'en va pas de même des arrêts de tramway. Les trams s'arrêtent à tous les arrêts sans actionner un quelconque bouton ou faire signe au conducteur ou au machiniste pour les Français. Il y a toutefois quelques exceptions qui sont signalées par haut-parleur dan s le tram.

 

En ce début d'année, on a souvent entendu ou lu : - nous vous souhaitons nos meilleurs vœux pour l'année qui commence! La notion de souhaits se trouve déjà dans le mot vœux. Il suffit donc de présenter ses meilleurs vœux. Dont acte!

 

On ne fume plus sur les quais des gares de Nyon et de Neuchâtel. Bonne décision! Quand on voit à Genève, par exemple, le nombre de mégots qui traînent sur les voies, on ne peut qu'espérer que Genève suivra...

 

Dopés, pas dopés, certains athlètes russes sont mis au bénéfice du doute et pourront participer aux jeux Olympiques la semaine prochaine. Tant qu'à faire, on ferait mieux d'arrêter tous ces contrôles et de laisser ceux qui le veulent se shooter. De toutes façons, celui qui veut se doper le fait et les contrôles n'y voient souvent rien...

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

02 fàvrier 2018

 

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.