14/02/2018

Les ECHOS # 045

Les ECHOS de DAZ #045

 

Il est moins grave de perdre que de se perdre! (Romain Gary)

 

Toujours dans le cadre des jeux olympiques, entendu le sympathique fondeur helvétique Erwan Kaeser, dans l'épreuve de «sprint classic», lors d'une interview sur RTS 2 répondre à la question de Matthieu Juttens: - et ça vous fait quoi de ne pas être qualifié pour la finale? - ben ça fait chier! Voilà qui est clair au moins...

 

Dans le même sport, d'un journaliste de la RTS. - en ski de fond, au sommet de la montée, ce n'est pas terminé, il y a encore la descente! Élémentaire mon cher...

 

Lors des interviews des sportifs après une épreuve, le mot le plus prononcé est «voilà», environ 5 à 6 fois par 30 secondes. Si c'est un anglophile, c'est alors «you know» qui vient à la fin de chaque phrase. Quant aux commentateurs et autres journalistes, le mot «évidemment» est prononcé en moyenne toutes les 2 phrases. C'est bizarre quand on sait que la langue française comprend environ 40'000 mots.

 

Ce qu'il y a de bien dans la patinage de vitesse, «short track» de 500 m, c'est que lorsque les patineurs passent la ligne d'arrivée, ils font encre environ 2 tours de 120 m grâce à leur élan.

 

C'est la Saint Valentin aujourd'hui, n'oubliez pas les roses pour ceux qui sont concernés.

 

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

14 février 2018

 

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.