20/02/2018

Les ECHOS # 051

Les ECHOS de DAZ #051

 

La faiblesse de la froce, c'est de ne croire qu'en la force! (Paul Valérty)

 

Un curleur russe a été pris par un contrôle antidopage aux jeux olympiques de Pyeong Chang. Un skieur français a été prié de rentrer chez lui après avoir tenu des propos désagréables. Ca bouge aux JO...

 

Les échos asur les noms suisses alé,aniques des Genevois m'ont valu de nombreuses critiques, du genre: - ben Zurcher, c'est pas vraiment genevois comme patronyme. Certes, ces contestataires aveint raison sur le fond, mais pas sur la forme. Je ne suis pas genevois et je n'ai jamais prétendu l'être. Mon patronyme indique clairement mon origine (Zurich) et je n'en ai pas honte. Il y a aussi des gemnevois qui se nomment Genève, de Genève ou Genevois et ceux-ci sont de Genève, assurèment, pas forcément comme les Schwarz, Paetz, ou Tanner...

 

Monte dans le bus 11 à l'arrêt Queue d'Arve et m'assieds à côté d'un jeune homme casqué avec des ficelles dans les oreilles et sur ses genoux une immense tablette aussi grande qu'un poste de télévision. Le mec regarde visiblement un film en couleurs, se marre, renifle, gesticule et soudain tout s'arrête subitement. Et le gars déclame: - p...., ça fait moins de deux heures ue je regarde et l'accu est déjà déchargé... Il y a encore des gens qui ne perdent pas une minute!

 

Au même arrêt, 6 handicapés physique et mental attendent le bus avec 2 accompagnantes dévouées. Le groupe a du aller faire du badminton dans la halle de sport parce qu'ils ont tous une raquette dans leur sac à dos. Le bus arrive enfin et chacun grimpe dans le véhicule avec moultes difficultés et de forts propos incompréhensibles tenant plus de l'onomatopée que de poésie. Les responsables se donnent une peine immense pour assister leurs malades et en ont. Quand on voit pareille scène, on se doit d'être content de se trouver en relative bonne santé...

 

Assiste télévisuellement à une rencontre de curling entre la Suisse et la Grande Bretagne. Soudain l'écran s'éteint mais le son perdure. Et bien les ciclées des joueuses ressemblaient sensiblement à celles des handicapés dans le bus du paragraphe précédent. Que c'est beau le sport...

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

20 février 2018

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.