22/02/2018

Les ECHOS # 053

Les ECHOS de DAZ #053

 

Enseigne aux autres la bonté, tu peux avoir besoin de leurs services! (André Gide) Citation transmise par une fidèle lectrice du Sud.

 

Un lecteur fidèle du Nord fait part de ses remarques concernant le bruit des sportifs: - les ciclées des sportives m'exaspèrent et celles des hommes également. Les manifestations grotesques des joueurs de football ayant marqué un but sont du même niveau. J'apprécie le bonheur réservé de Roger Federer, même s'il se permet quelques dérapages.

 

Bus 3, arrêt Servette, mercredi 18h45. Un gars monte avec un chien. Jusque là, rien d'anormal. Mais le chien est sans laisse et sans collier. Il suit vaguement son maître qui lui lance de temps à autre des boulettes de viande ou quelque chose comme ça. Le chien se promène dans le bus, pourtant quasi bondé. Les gens observent. Soudain un autre quidam dit au propriétaire du chien: - dans le bus vous devez attacher votre chien! Et le maître lui répond: - ouais, vous aussi on devrait vous attacher... Il y a toujours quelque chose à voir dans les bus TPG!

 

Les Suisses sont heureux ce matin, 3 médailles aux Jeux Olympiques dans la nuit, ça suffit pour le bonheur en Helvétie... Du pain et des jeux!

 

Le président américain Donald Trump a l'intention d'armer les instituteurs, les enseignants et les professeurs des collèges dans son pays. A quand la prochaine tuerie?

 

Encore un e histoire de transports publics. Mercredi, 23h15, gare Cornavin. Le bus # 3 arrive enfin. Il est vrai que les TPG, c'est bien le jour, mais à partir de 22h30, les véhicules se font rares et si vous en manquez un, vous attendez une demi heure ou une heure. Bref, la porte du machiniste est encore ouverte et 3 dames non-blanches à la voix de stentor crient au conducteur, avec l'accent de leur pays, pas reproduisible ici: - il n'y a plus de tram 14 pour aller à Meyrin, qu'est-ce qu'on fait? Le conducteur leur répond alors: - venez avec moi, je vais vous arranger ça. Et les dames de monter et le bus de partir. Pendant le trajet jusqu'à l'arrêt Servette, le pilote consulte son portable... Puis il arrête son bus et dit gentiment aux 3 dames: - voilà, descendez ici, dans 4 minutes, le tram # 14 va vous amener à Meyrin. Bravo au conducteur! J'en connais d'autres qui n'en auraient pas fait autant...

 

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

22 février 2018

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.