24/02/2018

Les ECHOS #055

Les ECHOS de DAZ #055

 

Les sots ont cette supériorité qu'ils n'ont pas peur d'être bêtes! (Arsène Houssaye)

 

Puisque on est dans les Jeux olympiques, restons-y! Dans tous les sports pratiqués pendant les jeux, les nations participantes amènent leur meilleurs sportifs, les candidats les plus forts, tous leurs espoirs de médailles et les joueurs les plus doués. Sauf dans un jeu, celui du hockey sur glace, où les meilleurs joueurs de la planète sont absents, rien que parce que le Canada et les USA, qui tiennent le monde du hockey professionnel dans leurs mains ont décidé de continuer leur championnat de la NHL (National Hockey League) en se foutant pas mal, non pas du regard oblique des passants comme aurait dit Georges Brassens, mais de l'éthique sportive. Cette façon américaine du Nord de voir les choses devrait être bannie et punie par le CIO (Comité Olympique International). Qu'ils se prennent pour les meilleurs, les gars de la NHL, on peut le comprendre, mais qu'ils refusent d'interrompre leur championnat comme toutes les autres nations du monde pratiquant le hockey l'on fait, c'est inadmissible. C'est un peu comme si lors de la Coupe du Monde de football, l'Allemagne, le Brésil et l'Espagne continuaient leurs championnats nationaux. On emmerde quelques Russes qui auraient pris des médics interdits, mais on ne fait rien contre la NHL qui boycotte tout simplement les JO. Honte à vous les Ricains et les Canadiens. On peut, par ailleurs, aussi, se demander pourquoi le président de l'IIHF (International Ice Hockey Federation) qui est pourtant suisse n'a pas suffisamment de poids, d'envergure et de pouvoir pour intervenir contre pareille pratique? Et comme il y a presque toujours une justice, le Canada sans ses stars de NHL a été éliminé par l'Allemagne en demi finale du tournoi, et les USA ne seront pas non plus dans les quatre derniers . Peut-être bien qu'aux prochains Jeux olympiques, la NHL changera d'avis.

 

Ben voyons! Il faut réussir techniquement dans cette première partie technique. Entendu sur RTS deux par John Nicolet hier dans l'épreuve de ski-cross. Il semblerait qu'avec le décalage horaire, les commentateurs soient parfois fatigués.

 

Ainsi donc la Suisse en est à 15 médailles, placée au 7ème rang des nations, et devant la France. C'est vrai qu'à force d'ajouter des épreuves, les chances de médailles augmentent.

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

23 février 2018

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.