25/02/2018

Le ECHOS #056

Les ECHOS de DAZ #056

 

En sport, dès qu'on s'arrête, on régresse! (Marc Pajot)

 

Restons dans l'olympisme puisque les Jeux de Pyeong Chang se terminent demain.

 

Entendu sur RTS deux, ce samedi, dans l'épreuve de bob à quatre: - il est lent, oh là là, il est lent, il a un centième de plus dans son départ. Et oui, un centième de plus ou de moins, c'est une immense différence...

 

Dans une épreuve de patinage de vitesse dénommée «mass start», c'est au tour de Miguel Aquiso, commentateur sur RTS deux de prouver sa force en calcul mental: - il y a 16 tours de 400 mètres ce qui correspond à 6.400 mètres. Heureusement qu'il l'a dit, sinon on aurait du faire le calcul nous-même...

 

Entendu aussi sur France télévision (2ème ou 3ème chaîne), le commentateur Thierry Adam, qui est meilleur en cyclisme qu'en hockey sur glace, sortir cette magnifique déduction: - c'est 6 - 4, donc on a vu 10 buts! Ben voyons mon cher, en principe, 6 goals d'un côté et 4 de l'autre, ça fait dix....

 

Bien aimé cette nouvelle épreuve de patinage de vitesse dite «mass start». C'est élégant, c'est sportif, ça nécessite de la concentration et une attention soutenue pour ne pas chuter et certainement aussi un effort considérable. Et le système de points lors de 4 sprints fait que ce sport ne consiste pas forcément à se battre contre le chronomètre, mais contre des adversaires. Bref, pour gagner, il faut être tacticien, technicien et tout de même rapide. Certaines nouvelles épreuves des JO sont un peu simplettes, mais celle-ci est vraiment intéressante.

 

Le président de la Fédération internationale de hockey sur glace, le suisse Fasel a critiqué l'équipe suisse féminine lors de sa rencontre contre la Corée qu'elle a battue 8 à 0 en prétextant qu'on ne devrait pas ridiculiser une équipe qui vient du pays organisateur des JO. Si maintenant dans le sport, il faut tenir compte de la nationalité du pays qu'on rencontre, où va-t-on?

 

Dans le bob à quatre, si vous êtes le 4ème passager, vous avez intérêt à ne pas louper l'entrée dans le véhicule sinon ils ne sont plus que trois...

 

Pour changer, suivi la rencontre de rugby du Tournoi des 6 Nations entre l’Écossé et l'Angleterre, le commentateur Matthieu Lartot salue par deux fois la présence de la reine d'Angleterre lors de la présentation des équipes. Il s'agissait en fait de la princesse Anne... Bon, ayant constaté sa bévue, il s'est repris par la suite. Vive les oreillettes entre le commentateur et la régie!

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

25 février 2018

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.