28/02/2018

Les ECHOS # 058

Les ECHOS de DAZ #059

 

Il vaut mieux envoyer un courriel avec des fautes que de ne pas en envoyer du tout! (Fanny Smith, médaillée olympique 2018)

 

D'un lecteur du Sud outré par les petits caractères des textes officiels: En ce qui concerne la banque, ce n'est pas un cas isolé, les petits caractères. Les assureurs, les voyagistes, les vendeurs d'automobiles, les moteurs de recherche INTERNET et même les toubibs utilisent cette tactique incorporant tous les attributs du terme 'terrorisme'. En conséquence, cette façon de faire devrait être interdite et ses auteurs punis. Bon, je sais,je rêve!

 

Ben voilà, février s'en va et mars arrive déjà Mars. Belle fête aux Neuchâtelois.

 

TPG, bus # 3, arrêt Servette, mardi soir vers 18h15. Je suis assis dans un compartiment à 4 places. Il y a déjà une dame qui semble dormir. Une autre jeune dame s'assied à mes côtés et se met à manger des chips mexicaines en faisant un bruit fort désagréable et dont l’odeur du produit parfume le bus. A l'arrêt suivant, Poterie, une autre jeune dame vient s'asseoir en face de moi, ouvre un cornet et se met à manger ce qui semble être visiblement des crevettes grillées. Elle ne fait pas de bruit, mais ça sent. Ca ne sont plus des transports publics, ça devient des restaurants aux heures de repas...

 

A Bel-Air, la dame qui était déjà dans le compartiment avant l'arrêt Servette et qui somnolait se réveille en sursaut et me dis: - mais on est où? Je lui réponds: - on arrive à Bel-Air! Et avec un désarroi immense, elle grogne: - ah merde, je voulais descendre à Coutabce. Ce ne sont plus des transports publics, ce sont des dortoirs aux heures de pointe...

 

Et puis, depuis bel Air, panne de courant des TPG, embouteillage monstre, le bus actionne son moteur de secours et avance par sursaut jusqu'à la Place de Neuve. Là, tous les trams et les bus sont bloqués et on continue à pied, Messieurs dames! Vivent les TPG...

 

En rentrant du Valais, vers 23h57, on croise un renard sur le chemin du Pommier, au Petit-Saconnex. On connaissant la chanson de Serge Reggianni Les loups sont entrés dans Paris, maintenant, ce sera Les renards sont entrés dans Genève...

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

28 février 2018

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.