30/04/2018

No 120

Les ECHOS de DAZ # 120

 

La connaissance des êtres, l'étude de leur comportement est lé commencement de la sagesse! (Madeleine Ferron)

 

Quand on entend sur RTS le dimanche matin que le Conseiller d’État genevois Pierre Maudet a fait des déclarations à la NZZ (Neue Zurcher Zeitung) de Zurich concernant l'augmentation nécessaire et indispensable des effectifs des Corps de Police de Suisse, on se doit presque de se dire qu'il a déjà un pied au Conseil fédéral...

 

Je vous entretenais il y a deux jours à propos du comportement ahurissant de certains ahuris de supporters ou de fans qui faisaient brûler des fumigènes lors du dernier match tu tour final pour le titre de champion suisse de hockey sur glace, en m'étonnant du médiocre rôle que jouait la Police et la sécurité qui ne contrôlaient pas suffisamment les spectateurs. Et bien, avant hier, au Stade de Suisse, pourtant, à Berne, où la Police est réputée sévère et efficace, ce sont les supporters du Berner Sport Club Young Boys, devenus à quelques secondes de la fin de la rencontre champions suisses 2018 qui sont passés à l'acte en enfumant totalement le stade à l'aide de fumigènes multicolores et surtout jaunes, couleur du club bernois. On se demande là aussi pourquoi La Police et la Sécurité ne sont-elles pas capables de déceler à l'entrée du stade les porteurs de ce genre de matériel.

 

Qui plus est, à la fin de la rencontre, il s'ensuivit un envahissement général de la pelouse, par 30'000 spectateurs selon les organisateurs et 5'000 selon La Police, manifestation absolument détestable et interdite. Quand un fou traverse la pelouse lors de la rencontre, il y a 20 stadiers qui lui courent après, mais quand la pelouse est complètement envahie, plus personne ne réagit.

 

L'adversaire Lucerne, ne pleurait pas, parce qu'il ne s'agissait pas d'un match de coupe mais de championnat, en revanche, les vainqueurs bernois s'embrassaient comme des amoureux en plein fornicage. Comment ces gros gaillards, souvent malotrus et impolis peuvent-ils en arriver là?

 

On constate souvent sur nos routes des "charlots" au volant, mais quand on voit la tenue et la conduite des pilotes de Formule 1 lors du départ et de la course de Bakou en Azerbaïdjan, on se doit de se dire qu'il y a autant de charlots chez eux que sur nos routes genevoises ou romandes.

 

Entendu lors des sports de la RTS ce dimanche, l'entraîneur de Neuchâtel-Xamax, Michel Decastel déclarer: - on n'engagera pas à tort la rigole! L'expression correcte est: - à tire-larigot, qui signifie en grande quantité, énormément, même trop. Rien à faire donc avec une rigole. Certes, il doit être difficile d'être entraîneur de football et professeur de français à la fois...

 

Sur ce, excellente semaine à tous!

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

30 avril 2018

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

29/04/2018

No 119

Les ECHOS de DAZ # 119

 

Ceux qui ont une grande gueule ont bien souvent une petite tête! (Pierre Dac)

 

Ainsi donc, après une très (trop) longue saison les Lions du Zurcher Sport Club sont devenus champions de Suisse en hockey sur glace 2018. Bravo! Ayant suivi la finale comme beaucoup d'entre vous, je pense, sur la télévision suisse romande, je me permettrai deux constatations: - comment se fait-il que malgré tous les contrôles à l'entrée de la patinoire, certains fans ou supporters ou semeurs peuvent entrer munis de feux d'artifice ou d'autres fumigènes retardant grandement la cérémonie de remise des médailles et de la Coupe? Mais que font La Police et la Sécurité?



Qui plus est, comment se fait-il que des solides et rudes gaillards, mercenaires, combatifs, violents, arrogants et parfois même insultants comme les Luganais, par exemple, n'ayant eu de cesse que de chercher à donner des coups à leurs adversaires pendant 70 rencontres ou plus se mettent à pleurer, et même à chialer comme des "Madeleine", pour d'aucuns, sous prétexte qu'ils n'ont pas réussi leur dernier match? Grandes gueules, pleines de tendresse!



La RTS (Radio Télévision Suisse Romande) a mis sur pied une nouvelle émission de télévision intitulée "KIDS VOICE Tour"! Comment notre TV romande peut-elle utiliser pareil anglicisme pour désigner une émission? Il est vrai que le "Tour des voix enfantines" c'est plus long, mais au moins tout le monde comprendrait! Cherchez l'erreur...



Sur France 3, la météo est généreusement offerte, ces temps-ci, par PFG. PFG signifie en France Pompes Funèbres Générales. En général, quand on est entre les mains des pompes funèbres, on se fout un peu de la météo...



En général, les classes des écoles primaires effectuaient chaque année une course d'école. Est-ce encore le cas, je n'en sais rien! Vers 10 ans, les destinations étaient généralement le Signal de Bougy ou encore le Salève, pour ce qui est des Genevois. C'était généralement de belles sorties et de bons souvenirs pour les petits écoliers genevois. Il se trouve qu'un de mes petits-fils qui habite à Hongkong a effectué cette semaine la course d'école de sa classe de 10 ans. Ils sont allés à Xian, voir les soldats de terre cuite, à 1'420 km de HongKong, en avion et pendant 4 jours... C'est vrai que la Chine étant 200 fois plus grande que la Suisse en superficie, 1'420 ne représente que 7 km en rapport. Cherchez l'erreur ou autre pays autres mœurs!



Ai voté électroniquement pour le Conseil d’État genevois, 2ème tour. Quand je gratte le code de confirmation, j'ai toujours un peu l'impression que je joue à la loterie. Mais finalement, loterie ou élection, même combat, non! Là au moins, on est sûr de ne pas gagner en grattant.

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

29 avril 2018

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

28/04/2018

No 118

Les ECHOS de DAZ # 118

 

Ecouter les autres, c'est encore la meilleure façon d'entendre ce qu'ils disent! (Pierre Dac)

 

Il est à présumer que chacun d'entre vous a dans son entourage une personne qualifiée de collante et qui vous ne lâche plus lorsque vous la rencontrez et qu'elle se met à vous raconter sa vie. Dans l'immeuble où je réside, il y en a une. Un monument dans son genre. Je l'évite souvent, mais parfois c'est impossible, maIS l'écoute active étant une de mes qualités rares parmi de nombreux défauts je consacre parfois du temps à ce pot de colle. Il faut savoir faire de bonnes actions de temps en temps. Il me souvient qu'il y a peu, de bon poil, je le croise et me dis, n'ayant rien de particulier ce jour-là: - je vais l’écouter. Il est 10h00 pile et il commence par me dire qu'il n'a pas le temps parce qu'il doit se rendre à la piscine d'à côté dans un quart d'heure. Il commence ses théories, et il suffit de faire non ou wouah de temps à autres pour qu'il poursuive parce que toutes façons, il n'écoute jamais ce que vous pourriez éventuellement lui raconter. Et bien, vous n'allez pas me croire, mais il s'en est allé, enfin, à 10h45! Je suis remonté chez moi pour prendre un café cognac, j'étais mort...



Or donc, hier matin, je descends dans le hall où se trouvent les boîtes à lettres. Le collant discute avec le concierge, portugais, qui plus est, et qui n'est pas du genre bavard. A peine arrivé, le concierge remet sa machine à nettoyer en marche et se débarrasse ainsi du collant qui vient à moi et se met à me raconter sa vie. J'ai un peu peur car j'attends des gens pour manger à midi et je me dois de finir mon labeur. Je tente de cesser les discussions, mais ça continue de plus belle. Heureusement, arrive une jeune fille qui habite dans la même montée et le collant, voyant mon peu d'obligeance à son écoute déclare, tout de go, à la jeune demoiselle: - vous montez mademoiselle? Et la belle jeune fille qui doit aussi bien connaître l'oiseau lui rétorque: - oh non, je cois que j'ai oublié quelque chose dans la voiture. Et elle disparut au pas de course. Ainsi, nous réussîment, la jeune fille et moi, à nous débarrasser du causeur. Ouf!

 

Sur ce, si vous m'avez lu, je ne puis que vous souhaiter une excellente fin de semaine.



DAZ, alias Daniel Zurcher

28 avril 2018

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |