03/05/2018

No 123

Les ECHOS de DAZ # 123

 

Je ne suis pas suicidaire. J'ai peur de mourir, surtout de la manière de mourir. Cette peur est mon assurance vie. Je ne cherche pas à connaître mes limites, car le jour où je les connaîtrai je ne rentrerai pas pour en parler"

(Erhard Loretan)

 

Une pensée émue pour les nombreux alpinistes qui sont morts de froid pendant une randonnée entre Chamonix et Zermatt, à quelques centaines de mètres de la cabane des Ruinettes. S'ils avaient annoncé leur arrivée auprès d'un gardien de cabane, ce dernier aurait certainement pu aviser les secours dès 16h00 ou 17h00. C'est tout de même bizarre de constater que dans un bus TPG où sur 100 personnes, il y en a 99 qui utilisent leur portable pour ne rien dire ou des banalités et dans deux cordées de 14 personnes en tout, il n'y ait pas d’appareil pour appeler les secours. Il existe pourtant des téléphones portables dits satellite (Iridium ou Global Star, par exemples) qui fonctionnent dans le monde entier et n'ont rien à voir avec le système GSM. Certes, ils coûtent chers, mais certainement moins chers que 7 morts! Il suffit parfois de peu et un coup de fil, c'est si facile...



Petit problème Internet pour envoyer des messages courts ou sms via swisscom. J'appelle le numéro adéquat et après de longues manipulations numériques et un temps d'attente tout aussi long, le service idoine me répond. Je relate le cas et la dame de service me dit: - vous n'avez qu'à passer sur la langue allemande et ça va marcher! Ce que je fis et ça marcha! Mais que ferait-on sans les Suisses alémaniques?



Dans les dictionnaires récents, il est apparu il y a peu l'anglicisme "manspreading", cette fâcheuse manie qu'ont certains hommes à s'étaler dans les transports publics en mettant en avant leurs parties génitales, pour autant qu'ils en possèdent. Il y a maintenant le "mansplaining", de "man", homme et "explain", expliquer. Ce concept féministe désigne la situation où un homme se croit dans l'obligation d'expliquer à une femme ce qu'elle sait déjà, généralement de façon paternaliste ou condescendante. On avait tenté de remplacer de mot en 2008 déjà par mecexplication en France et par pénisexplication au Québec, sans succès jusqu'ici... Hélas!



DAZ, alias Daniel Zurcher

03 mai 2018

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.