20/06/2018

No 171

Les ECHOS de DAZ # 171

 

Not dead yet, Live! (Pas encore mort, vis)! Belle devise et titre de la biographie de Phil Collins.

 

Puisqu'on en est à Phil Collins, célèbre entrepreneur musical et musicien de jazz, pop et rock et ancien batteur du groupe Genesis, voici un écho véridique. Mon petit canot à moteur préféré est amarré à Port-Choiseul, Versoix. Il m'arrive parfois de devoir faire le plein d'essence, même si sa consommation d'un litre à l'heure de navigation permet une belle autonomie. Or donc, un dimanche matin sur le coup des onze heures, je constate en prenant mon navire que le réservoir est quasiment vide. Je navigue donc jusqu'à la pompe distributrice d'essence situé près du goléron (pour les novices, en Suisse romande, un goléron est un petit trou ou un petit passage permettant l'entrée ou la sortie d'un port). Au même moment arrive un immense bahut pas loin des 20 mètres sur 2 ou 3 étages lequel n'avait pas pu passer sous le goléron mais était arrivé par l'entrée officielle du port. On se trouve nez à nez pour se servir. Un peu gêné aux entournures dans ma toute petite barquette, je dois pratiquement le respect au navire et lui fais gentiment signe de s'installer à la pompe avant moi, car il n'y en a qu'une. Mais le capitaine du paquebot n'est pas dupe, comprend la scène et du haut de son poste de pilotage me lance dans un relativement bon français mais avec un fort accent d'Oxford ou alors fut-il de Cambridge: - no problem Sir, je pense que vous allez faire le plein plus rapidement que moi, allez-y seulement! J'ai rempli ma boîte à essence avec 12 litres en 6 secondes et j'ai cédé la place avec un large merci au suivant. Lui, il est demeuré plus longtemps pour remplir. Il en a mis 1'000 litres. Mais, c'était Phil Collins et sa famille. J'ai alors accosté et suis allé lui demander un autographe. Parfois les plus gros sont les plus polis...

 

Puisqu'on en est à Phil Collins, encore un écho plus récent: - Il semblerait que l'artiste soit souffrant d'arthrose aux mains et aux poignets et pour un batteur, c'est pas vraiment sympathique comme pathologie. Mais son fils qui doit avoir moins de 18 ans l'a remplacé lors d'un concert où le père a été victime d'une crise de rhumatisme et il fut tout aussi bon sinon meilleur que son père, et selon des spécialistes de ce genre de musique. Tel père, tel fils...

 

La première nouvelle lue hier matin, premier jour de l'été, c'est que les primes de l'assurance maladie vont augmenter de 4% en 2019. Bel été à tous! On peut mettre n'importe quel conseiller fédéral à la santé, une seule chose sera sure, les primes-maladies augmenteront!

 

D'un ami du Sud, vivant dans l'Hexagone et à qui ça rappelle de bons souvenirs: - hier, lundi, les bacheliers ont passé la première épreuve terminale, à savoir la philosophie. Pourquoi en France le juge de paix, le bac, débute-t-il par cet exercice farfelu qui consiste à puiser dans Socrate, Platon, Aristote, Kant, Nietzsche, Spinoza ou Rousseau un zeste de la vie quotidienne pour la sauce et quatre heures de déballage pour finir éboueur ou caissière dans une grande surface? Parce que tout simplement 700'000 candidats ont encore des rêves plein la tête. Je les admire. Quelle belle pensée de ce vieil ami...

 

L’Écho quotidien de la Coupe du monde de football: - le ponte FIFA délégué à la couleur des maillots des équipes a du nous lire. Dans la rencontre d'hier entre la Colombie qui était en jaune et blanc (tiens, ce sont les couleurs papales du Vatican, peut-être en honneur de la visite du Pape François demain à Genève) et le Japon en bleu total (tiens, avec du rouge et du blanc sur leur drapeau, où ont-ils attrapé ce bleu) la différence était remarquable ce d'autant que les arbitres portaient des maillots orange foncé. Bravo! Tout finit toujours par arriver...

 

DAZ alias Daniel Zurcher

20 juin 2018

 

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.