27/06/2018

No 178

Les ECHOS de DAZ # 178

 

La facilité est un phénomène que la complication ignore! (Sheyma Temessec)

 

Le mec, pardon l'ingénieur-chercheur qui a inventé les clés USB pour "Universal Serial Bus" doit être classé parmi les génies, mais s'il avait fait un truc qui puisse se mettre inversement des deux côtés, il aurait certainement obtenu le Prix Nobel de physique. Essayez d'enfiler une clé USB dans un appareil dont vous ne voyez pas bien la prise, qui est posé tout derrière et tout en haut d'une bibliothèque, par exemple et vous m'en direz des nouvelles.

 

Les belles sorties des journalistes ou commentateurs de télévision: par David Lenos RTS deux - et bien il va reprendre le jeu par une reprise! Comment eût-il pu en être autrement?

 

Et celle de Pascal Droz sur RTS deux,aussi: - le joueur est sorti, il doit être fatigué! Effectivement, dans le sport, quand on est fatigué, on sort ou on se fait sortir. Et bizarrement, dans la vie civile, quand on est fatigué, on sort aussi, parfois, pour se détendre...

 

C'est jamais juste!

L'Italie refuse maintenant les migrants et les gens gueulent. Auparavant, elle acceptait tout le monde et ça critiquait de partout chez eux.

 

La France ne veut plus de migrants ou si peu et certains citoyens de là-bas s'insurgent. Avant, la France avait accepté pas mal de clandestins et d'aucuns en avaient marre et s'offusquaient.

 

Chez nous en Suisse, il y a maintenant 100'000 drones et certains trouvent que c'est assez alors que d'autres en voudraient encore plus pour distribuer le courrier et les colis de La Poste via les balcons.

 

L'entreprise électronique allemande qui commence par Media et finit par marché en germain remet des bons d'achats aux écoliers, lycéens et étudiants scrupuleux qui peuvent prouver qu'ils ont réussi de bonnes notes dans leurs études. La critique ne cesse d'empirer là contre alors que certains trouvent cette pratique idéale, encourageante et réconfortante.

 

Dans le Canton de Neuchâtel, un entrepreneur agricole construit une étable pour 600 veaux ou taurillons et ça gueule de partout. mais quand le filet de bœuf passera de cent balles à cinquante, les consommateurs seront heureux.

 

Et même contre le cirque Knie, ça gueule de toutes part...

 

En bref et en résumé, comme le disait déjà si bien Jean de La Fontaine et plus tard Pierre Péchin., - tu bouffes, tu bouffes pas, tu crèves quand même. Quoi qu'on fasse, ça gueulera toujours. En ce qui me concerne, l'important, c'est de faire et laisser braire...

 

Un mot, comme d'habitude sur la Coupe du Monde de football 2018 en Russie. J'en ai marre d'entendre, à défaut d'écouter les journalistes, consultants et autres commentateurs critiquer sans cesse les arbitres, et plus souvent qu'à leur tour. Ils regardent alors les ralentis et à chaque coup leur décision passe de: - oui il devait y avoir penalty, puis après une vision différente, - non, il n'y a pas penalty. Et ils revoient le truc six fois et à chaque nouvelle présentation, ils changent d'opinion. Et pendant ce temps, ces radoteurs de la télévision auraient aimé que l'arbitre décide juste en un dixième de seconde alors qu'eux, ils ne sont pas foutus de prendre une vraie décision après plusieurs visions, ralentis ou extrêmes ralentis. Et un voisin me disait, c'est comme au tennis. C'est plus facile de critiquer Federer quand on est dans un fauteuil, allongé, devant sa télévision avec des petits chocolats dans une main et un scotch dans l'autre que de réussir soi-même le coup droit sur le court!

 

Sur ce, excellent mercredi à tous et dans deux jours, c'est de nouveau la fin de la semaine.

 

DAZ alias Daniel Zurcher

27 juin 2018

 

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.