28/06/2018

No 179

Les ECHOS de DAZ # 179

 

Avec le recul, je me rends compte qu'une arrestation est une expérience merveilleusement libératrice. Elle vous libère de la terreur de vous faire arrêter. (Robert Littell)


Assisté mercredi sur le coup des onze heures et trente minutes à une arrestation rapide. Je me balade (oui, il n'y a bien qu'un seul "l" dans ce contexte, sinon avec deux, ça devient une chanson) gentiment et tranquillement en remontant la rue de la Servette à hauteur de l'arrêt TPG. Un tramway descendant est arrêté et bizarrement, toutes les portes sont fermées. Arrive alors une voiture de Police aux couleurs de la République et Canton de Genève qui s'arrête net à coté du tram. Deux policiers en uniforme en sortent comme dans un film d'une série de la Télévision Suisse Romande, c'est à dire assez rapidement. Ils traversent les voies et pénètrent dans le véhicule des TPG. Et aussi vite qu'ils sont entrés, ils en ressortent avec entre eux deux, un quidam dont j'ignore bien évidemment la raison de son arrestation. A noter que pendant ce temps, la voiture policière a contourné le tramway et est revenue de l'autre côtés des voies afin de prêter éventuellement mains fortes aux deux intervenants. J'ai poursuivi mon chemin, mais le présumé coupable n'avait pas la mine du vainqueur entre les trois pandores. Il est vrai que dans la vie, il doit y avoir des situations plus confortables...

 

A propos Coupe du monde de football 2018 en Russie, je ne pourrai pas me la coincer ce jour. Il existait un adage qui disait que le football, c'était 22 ou 23 gars qui courent après un ballon et qu'au bout de 90 minutes, c'était l'Allemagne qui gagnait. Bien avec effet à hier soir, l'Allemagne peut aussi perdre. Et il y a lieu de noter que les Coréens qui les ont talqués 2 à 0 n'ont pas fait de signes même ostentatoires du genre dernière guerre mondiale. A l'Orient, on est parfois plus tranquille qu'en Europe de l'Est. Madame Angela Merkel n'aura pas besoin d'aller voir la finale de cette Coupe à Moscou. Selon mes prévisions, le beau Emmanuel Macron dit "Manu" par certains collégiens n'aura point nécessité d'y aller non plus. C'est Shaqiri et Xhaka avec leur capitaine Lichsteiner qui feront un baiser à Poutine...

 

Les belles sorties de notre télévision:

Sur RTS deux, par Christophe Cerf, journaliste: - en football, rien n'est jamais joué d'avance! Il n'y a pas que dans le football où rien n'est jamais joué d'avance!

 

Sur la même chaîne, par Alexandre Comisetti, consultant ès science infuse: - les arbitres français sont sans ligne de conduite de façon récurrente toutes les fins de semaine! De toute manière avec ce consultant très subjectif, les arbitres ont toujours tout faux, surtout contre la Suisse.

 

Et encore une du même: - ce centre est très intelligent! J'avais pourtant cru que l’intelligence ne qualifiait que des personnes ou éventuellement des animaux.

 

De Philippe von Burg toujours sur la TV suisse romande: - aucun match ne ressemble à un autre match! Encore heureux, il y en a déjà suffisamment qui sont barbants pour qu'ils ne le soient tous...

 

Et la dernière grande décision du Conseil Fédéral en séance hier mercredi matin: - l'informatique sera une branche obligatoirement enseignée dans le cursus de la maturité, mais seulement depuis 2022. Ça n'est pas en 2022 qu'il faudra commencer, c'était il y a 10 ans qu'il aurait fallu s'en rendre compte. Décidément, Berne va toujours encore trop lentement...

 

Sur ce, excellente fin de semaine et courage aux travailleurs, dans deux jours la semaine sera finie.

 

DAZ alias Daniel Zurcher

28 juin 2018

 

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.