22/06/2018

No 173

Les ECHOS de DAZ # 173

 

Devant les réformes religieuses, les dieux sont toujours restés passifs! (Valeriu Butulescu)

 

Le pape pourra venir à Genève tous les ans, il ne changera jamais sont opinion vis-à-vis des autres églises.

 

La RTS a consacré 18 minutes sur 29 lors de son journal de 19h30 et Darius Rochebin s'est gargarisé sans plus finir. On est en droit de se demander ce qu'il nous aurait raconté si le pape n'était pas passé par Genève. En Suisse alémanique, il y a parfois de la "Vetterliwirtschaft", alias copinage en français dans le texte, mais alors à Genève, c'est de l'adoration pure et simple. Cherchez l'erreur...

 

Les Echos des échos:

Un fidèle lecteur du Nord-Ouest me communique que la visite du Pape à Genève, les Jeux Olympiques et les championnats du monde de football peuvent être réunis dans un même combat. Chacun veut les organiser, mais chacun a de la peine à les payer. Et oui, comme il a raison...

 

Un ami et fidèle lecteur me communique son désarroi à propos des bouquets de fleurs offerts dans les cliniques. Cet ami s'occupe en effet d'une connaissance qui se trouve dans un centre de réadaptation du bord d'un grand lac helvétique qu'il visite pratiquement chaque jour. Lors de ses visites, il y a toujours d'autres visiteurs qui viennent visiter (réitérations volontaires) des patients et qui amènent à chaque fois des bouquets de fleurs. A l'arrivée devant la chambre où réside la personne qu'il désire rencontrer, ils sonne nt pour que l'infirmière arrive et tendent généralement à cette dernière le bouquet de fleurs en question en précisant: - il faut le mettre dans un vase, il faut couper les tiges du bas en biais pour qu'il se conserve et il faut changer l'eau tous les jours, etc. avec parfois encore plus de précisions. Et pendant ce temps, les infirmières ou éventuellement leurs assistantes s'occupent des bouquets de fleurs et délaissent les autres patients qui sonnent pour avoir de l'aide ou des soins. Et l'ami est en droit de se demander si les infirmières ou leurs aides sont là pour les fleurs et les vases ou pour leurs patients, ce d'autant que parfois en fin de semaine, il y a 4 ou 5 visites par chambre individuelle, donc autant de bouquets et s'il y a cent chambres ou plus, faites de comptes vous-mêmes. Clinique ou serres florales, choisissez votre camp? De toutes façons un malade ou un patient avec 5 ou 10 bouquets de fleurs croulent sous les fleurs qui doivent amener pas mal de parasites ou autres insectes détestables et pour autant qu'il ne soit pas en grande forme il ne sait plus qui les a amenés et s'en fout d'ailleurs complètement. Il vaut mieux distribuer une fleur aux bien-portants tous les jours pendant longtemps qu'un immense bouquet à un malade ou une gigantesque gerbe sur un cercueil. Voilà encore un écho qui va me faire des supporters...

 

Et un écho sur la Coupe du Monde de football 2018 en Russie: - La France n'a pas son drapeau sur le devant des maillots de ses joueurs, comme toutes les autres 31 équipes, d'ailleurs, mais dans le dos. On se distingue comme on peut, n'est-il point vrai!

 

Les belles sorties sur la RTS.

De Jean-Philippe Brandt, officier de communication de la Police de la République et du Canton et de Genève: - bien entendu, le Saint-Père, il fait ce qu'il veut! Tiers j'avais cru que la Loi était la même pour tous...

 

De Frédéric Scola, journaliste commentateur de la Coupe du Monde football 2018 en Russie pour la rencontre Iran contre Espagne: - c'est presque du handball avec les pieds! Mais si c,'est avec les pieds, c'est du football, mon cher...

 

Sur ce. belle dernière journée travaillée de la semaine.

 

DAZ alias Daniel Zurcher

22 juin 2018

 

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

21/06/2018

No 172

Les ECHOS de DAZ # 172

 

L'été arrive et la vie devient facile! (Ira Gerschwin)

 

Le Pape arrive aussi à Genève, comme l'été.

Est-ce qu'il est venu parce que c'est le premier jour de l'été, ou l'été est venu parce que le Pape arrive à Genève! Avec tous ces gens qui s'excitent à l'idée de cette visite immensément coûteuse, on peut se poser la question! Un chef d'église ne devrait rien coûter à ses fidèles...

 

Je ne veux pas me coucher pour plaindre les Ramadan, mais en ce moment, les deux frangins Hani et Tariq ne doivent pas être au mieux. M'enfin, on a ce qu'on mérite...

 

L'ancien Conseiller d’État Luc Barthassat, non-réélu par le peuple genevois, et pour cause, tire la bourre à son successeur à la Mobilité et lui envoie des messages "gentils", le Conseiller d’État Serge dal Busco brillamment réélu, lui, par le peuple, et pour cause. Pour ceux qui l'ignoreraient, ils sont membres du même parti le PDC, parti dit chrétien. Ça fait quand même vachement cour ou préau d'école ces litiges de gaminerie. Espérons que la visite du Pape les réconciliera...

 

A propos préau d'école et puisque c'est l'écho quotidien de la Coupe du monde 2018 en Russie: - quand on voit ces grands gaillards, sportifs d'élite, gagnant des mille et des cents se plaindre vers l'arbitre comme vers l'instituteur en 3ème primaire du genre: - M'sieur l’arbitre, il m'a poussé, il m'a tapé, il m'a tiré ma culotte, il m'a retenu par le maillot, il m'a fait mal, il est méchant, on se doit de se dire que certains êtres soi-disant humains demeurent des bambins toute leur vie ou alors, hormis les connaissances du football, ils n'ont grand grand chose dans leur caboche...

Qui vient de dire Conseiller d’État, footballeurs, même combat?

 

Après Volvo, Ford décide aussi de ne pas participer au prochain Salon de l'Automobile de Genève en 2019. Si les dédites continuent ainsi, Genève deviendra le Salon des scooters et des vélos électriques...

 

 

 

Écho de las Coupe du monde de football 2018 en Russie de la part d'un lecteur assidu du Nord - les Islandais n'ont jamais établi une colonie où que ce fut, contrairement à la France. Depuis quelques décennies ce pays récupère les descendants de ses conquêtes passées. Mis à part ça, jouer au foot en Islande, pas évident pour des joueurs originaires d'Afrique, des Antilles, sans oublier La Réunion et les lies du Pacifique. Alors chapeau aux Islandais, petit pays mais qui garde sa fierté. Puisse la Suisse en faire autant? Tout juste, l'ami...

 

Me suis payé quelques tomates dites San Marzano, hier, chez un grand géant orange. Aucun goût, aucune saveur. Des éponges rouges. Vive l'été et la culture en terre et en plein-air...

 

Sur ce, belle journée à tous et on ne s'excite pas à cause des embouteillages créés par la visite du pape...

 

 

DAZ alias Daniel Zurcher

21 juin 2018

 

 

 

| Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

20/06/2018

No 171

Les ECHOS de DAZ # 171

 

Not dead yet, Live! (Pas encore mort, vis)! Belle devise et titre de la biographie de Phil Collins.

 

Puisqu'on en est à Phil Collins, célèbre entrepreneur musical et musicien de jazz, pop et rock et ancien batteur du groupe Genesis, voici un écho véridique. Mon petit canot à moteur préféré est amarré à Port-Choiseul, Versoix. Il m'arrive parfois de devoir faire le plein d'essence, même si sa consommation d'un litre à l'heure de navigation permet une belle autonomie. Or donc, un dimanche matin sur le coup des onze heures, je constate en prenant mon navire que le réservoir est quasiment vide. Je navigue donc jusqu'à la pompe distributrice d'essence situé près du goléron (pour les novices, en Suisse romande, un goléron est un petit trou ou un petit passage permettant l'entrée ou la sortie d'un port). Au même moment arrive un immense bahut pas loin des 20 mètres sur 2 ou 3 étages lequel n'avait pas pu passer sous le goléron mais était arrivé par l'entrée officielle du port. On se trouve nez à nez pour se servir. Un peu gêné aux entournures dans ma toute petite barquette, je dois pratiquement le respect au navire et lui fais gentiment signe de s'installer à la pompe avant moi, car il n'y en a qu'une. Mais le capitaine du paquebot n'est pas dupe, comprend la scène et du haut de son poste de pilotage me lance dans un relativement bon français mais avec un fort accent d'Oxford ou alors fut-il de Cambridge: - no problem Sir, je pense que vous allez faire le plein plus rapidement que moi, allez-y seulement! J'ai rempli ma boîte à essence avec 12 litres en 6 secondes et j'ai cédé la place avec un large merci au suivant. Lui, il est demeuré plus longtemps pour remplir. Il en a mis 1'000 litres. Mais, c'était Phil Collins et sa famille. J'ai alors accosté et suis allé lui demander un autographe. Parfois les plus gros sont les plus polis...

 

Puisqu'on en est à Phil Collins, encore un écho plus récent: - Il semblerait que l'artiste soit souffrant d'arthrose aux mains et aux poignets et pour un batteur, c'est pas vraiment sympathique comme pathologie. Mais son fils qui doit avoir moins de 18 ans l'a remplacé lors d'un concert où le père a été victime d'une crise de rhumatisme et il fut tout aussi bon sinon meilleur que son père, et selon des spécialistes de ce genre de musique. Tel père, tel fils...

 

La première nouvelle lue hier matin, premier jour de l'été, c'est que les primes de l'assurance maladie vont augmenter de 4% en 2019. Bel été à tous! On peut mettre n'importe quel conseiller fédéral à la santé, une seule chose sera sure, les primes-maladies augmenteront!

 

D'un ami du Sud, vivant dans l'Hexagone et à qui ça rappelle de bons souvenirs: - hier, lundi, les bacheliers ont passé la première épreuve terminale, à savoir la philosophie. Pourquoi en France le juge de paix, le bac, débute-t-il par cet exercice farfelu qui consiste à puiser dans Socrate, Platon, Aristote, Kant, Nietzsche, Spinoza ou Rousseau un zeste de la vie quotidienne pour la sauce et quatre heures de déballage pour finir éboueur ou caissière dans une grande surface? Parce que tout simplement 700'000 candidats ont encore des rêves plein la tête. Je les admire. Quelle belle pensée de ce vieil ami...

 

L’Écho quotidien de la Coupe du monde de football: - le ponte FIFA délégué à la couleur des maillots des équipes a du nous lire. Dans la rencontre d'hier entre la Colombie qui était en jaune et blanc (tiens, ce sont les couleurs papales du Vatican, peut-être en honneur de la visite du Pape François demain à Genève) et le Japon en bleu total (tiens, avec du rouge et du blanc sur leur drapeau, où ont-ils attrapé ce bleu) la différence était remarquable ce d'autant que les arbitres portaient des maillots orange foncé. Bravo! Tout finit toujours par arriver...

 

DAZ alias Daniel Zurcher

20 juin 2018

 

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |