09/07/2018

No 190

Les ECHOS de DAZ # 190



Nous sommes le fils de ceux qui par l'effort d'une nationalié héroïque ont fait l'image du monde! (Jules Michelet)

Comme on est en plein football à l'occasion de ce Mondial, restons-y. Une polémique vient de s'ouvrir à propos des joueurs doubles-nationaux, naturalisés, segundos et autres Albanais ou Kosovar(s) qui ont "choisi" la Suisse. A mon avis, il ne s'agit pas de les empêcher de jouer avec la Suisse, mais il faut les encadrer et surtout les imbriquer dans notre système helvétique si particulier. On ne devrait pas changer ou choisir une nationalité comme une paire de chaussettes, ou pour des raisons de fric.Il y a fort à parier qu'un pro du foot gagne plus en Suisse qu'en Albanie, raison certaine de son choix. On devrait la vouloir vraiment, la mériter, faire les sacrifices nécessaires et surtout ne pas jouer sur deux tableaux comme d'aucuns l'ont fait. Quand on voit nos joueurs ex-étrangers ne pas chanter l'hymne national lors de la présentation des équipes, ne pas en savoir les paroles, ne pas pouvroir s'excprimer dans une de nos quatre langues nationales, on se doit de se dire qu'ils ne sont pas intégrés, ou du moins pas complètement. Et comme on en a vu certains jouer contre la Suède, on se dit aussi qu'ils auraient mieux faitt de ne pas choisir notre pays. En Suisse. on vainc ou meurt...

Reçu d'un ami du Sud: - Le petit-fils d'un ami a effectué ce jour le vol de Genève sur un Airbus d'une compagnie orange  pour deux francs six sous. Quelques heures de retard, une collation à payer de sa poche, un poids de bagages limité, un siège à se battre pour pouvoir l'occuper. Bref, le "low cost" dans son intégralité. C'est ainsi maintenant. Il fut un temps où tu montais à Genève dans ta Caravelle de Swissair ou de la JAT. Certes, tu payais "bonbon", mais l'avion volait ponctuellement. Un personnel avenant te servait de la viande séchée des Grisons, un émincé zurichois, ses röstis et sa salade, un café et un petit chocolat, le tout accompagné d'un Féchy frais et d'un Gamay de Genève. Pousse-café offert. Ta place était réservée depuis des lustres et tu pouvais embarquer beaucoup de bagages. Pour le vol retour la compagnie yougoslave n'était pas en reste. Un jambon fumé qui se dit "Prsut" et un fromage "Paski sir" à base de lait de brebis en entrée. Puis une salade "Salada od hobotnice" composée de poulpes, pommes de terre, câpres et surtout un "Crni rizot", ou risotto noir, concocté à base de seiche et de son encre. Pour les boissons rouges, le "Grabovac" en Zinfandel et Pinot noir. Quant au blanc, le "Bogdanusa" et surtout le "Dubrovacka Malvasija". Il y avait aussi de l'eau minérale. Annonce de la Maître de cabine: "A l'attention de nos Chers Passagers: le vol ne dure qu'une heure et 35 minutes. Ne vous étouffez pas! " Ce n'était pas mieux avant, c'était juste différent. Belle et bonne mémoire l'ami...

 

Je vous ai promis mon pronostic pour les demi-finales de ce Mondial de football 2018 en Russie. D'aucuns riront encore et d'autres ajouteront qu'il eut mieux valu que je me la bouclasse ou que nous nous la coinçassions (c'était juste pour l'imparfait du subjonctif). Et bien, chers lecteurs., La Belgique tapera la France, n'en déplaisent à Deschamps, Mbappe, Giroud ou Lloris, et les Anglais vont se payer les Croates. Il demeurera une finale La Brabançonne contre God save the Queen. Je vous donnerai le vainqueur dans quelques jours.

 

Sur ce très belle semaine ensoleillée...

 

DAZ alias Daniel Zurcher

09 juillet 2018

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.