14/07/2018

No 195

Les ECHOS de DAZ # 195

 

Ce qu'il y a de plus beau dans les cimetières, ce sont les mauvaises herbes. (Francis Picabia)

 

 

Il m'a semblé lire dans La Tribune que des moutons paissaient (imparfait du verbe paître) dans des cimetières à Genève et que d'aucuns s'insurgeaient. Pourquoi donc les moutons n'auraient-ils pas le droit de profiter de l'herbe, bonne ou mauvaise des cimetières? D'une part, ils font moins de bruit qu'une tondeuse mécanique et ne réveillent donc personne et d'autre part, les gens qui sont dessous ne voient plus rien depuis bien longtemps. Quand on peut joindre l'utile à l'agréable, il faut toujours le faire. Et quant à moi, eussé-je été politicien que j'aurais supprimé les cimetières depuis longtemps. C'est de la place perdue, ça ne sert à rien, ça coûte cher et c'est souvent sources de crises entre les descendants. Les Hindous ont compris cela depuis longtemps, ils brûlent. Que voilà de nouveaux amis en perspective...

 

 

Arroseur arrosé #1.

Une des possibilités pour atteindre l'immeuble où j'habite consiste à passer par un grand ensemble résidentiel composé d'un immense jardin à l'anglaise plutôt qu'à la française, et où un dendrologue pourrait donner des cours pratiques. En cette période estivale donc forcément chaude, les arrosages sont fréquents. Le préposé à la pose du système qui ne doit pas avoir fait bac + 7 avait disposé les tuyaux un peu n'importe comment tant et si bien que les chemins étaient autant arrosés que les pelouses et autres décors floraux. Un quidam qui visiblement n'aimait guère l'eau et ne voulait pas se mouiller, un peu comme tous les quidams, d'ailleurs, et que j'observais eut l'excellente idée de s'emparer du tuyau quelques mètres juste avant la buse d'arrosage pour y faire un coude afin de le coincer pour que l'eau ne passe plus dans le tuyau pendant son passage sur le chemin. Il le fit et le fit bien. Malheureusement pour lui, le tuyau qui devait avoir quelques années d'utilisation s'est rompu, et le quidam, au lieu de subir quelques gouttelettes de la buse se prit plein la face d'un violent jet constant. Le mec était trempe... Mort de rire!

 

Arroseur arrosé # 2.

Après ce chapitre précédent, je pris le temps de me poser quelques minutes sur un magnifique banc afin de reprendre mon souffle. J'aperçus alors soudainement un autre quidam du même type que celui d'en-dessus. Il devait passer lui sur un chemin également arrosé, mais par un distributeur automatique qui faisait un va et vient sur 180° en une vingtaine ou trentaine de secondes. Le mec s'arrêta, observa, regarda sa montre et le distributeur d'eau avec une attention soutenue. Ayant tout étudié, il se dit qu'il allait pouvoir passer sur le petit chemin sans se faire mouiller s'il partait au moment ou le système effectuait le retour. C'était scientifique et ça devait forcément fonctionner. Là aussi, malheureusement, il se trouva que le système avait été réglé pour 3 va et vient consécutifs et ensuite un tour complet. Le quidam partit donc au bon moment, mais comme c'était le tour du tour complet, il s'en prit, comme son prédécesseur, plein la face. Il termina trempe... Mort de rire!

 

Pourquoi regarder la télévision quand on peut dans un beau jardin assister gratuitement et sans redevance à des scènes épiques?

 

C'est le 14 juillet, fête nationale de La France. Connaissez-vous les paroles de l'hymne national français? Non, les voici!

 

Allons enfants de la Patrie
Le jour de gloire est arrivé
Contre nous de la tyrannie
L'étendard sanglant est levé

Entendez-vous dans les campagnes
Mugir ces féroces soldats
Ils viennent jusque dans vos bras
Égorger vos fils et vos compagnes.

Aux armes, citoyens
Formez vos bataillons
Marchons ! Marchons !
Qu'un sang impur
Abreuve nos sillons


C'est pas terrible, à mon goût. Bonne fête quand même.

 

DAZ alias Daniel Zurcher

14 juillet 2018

 

| Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

C'est demain dimanche, dès 17h.00, que ça va être leur fête, aux Français...

Écrit par : Mario Jelmini | 14/07/2018

Les commentaires sont fermés.