17/08/2018

No 229

Les ECHOS de DAZ # 229

 

Selon que vous serez puissants ou misérables, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir! (Jean de La Fontaine)

 

Or donc, soudainement, d'aucuns se mettent enfin à constater que les grands feux d'artifice de Genève de la semaine passée ont créé un pic de pollution "hénaurme" dèpassant l'entendement. Ca fait cinquante an que je dis et redis à chaque occasion que les feux d'artifice, ça pollue, ça pue, ça fait du bruit, ça rlchauffe la planète, ça coûte cher, ça fait peur aux animaux, ça fait pleurer les enfants, ça tue les oiseaux aquatiques, etc. Mais tout le monde s'en fout. C'était comme le pont Morandi de Gênes qui est tombé récemment, chacun savait qu'il allait tomber, mais tout le monde s'en foutait. Quand on pense qu'on colle une amende de CHF 40.00 à une vieille dame qui promène son chien et qui oublie de faire disparaître ses excréments sous prétexte que ça pollue, et qu'on laisse polluer sciemment tout un canton et ses environs par des particules en suspension comprenant diverses substances chimiques et métalliques comme du potassium, du soufre, du perchlorate, de l'aluminium, du magnésium, du strontium, du baryum, du cuivre et autres saloperies, on se dit qu'il y a deux mondes différents. Et les écolos de mes deux ou les verts qui gueulent contre tout et n'importe quoi, ils se gardent bien de la boucler dans ce cas précis. Elle est pas belle la vie!

 

Toujours à propos du Pont Morandi de Gênes, d'une lectrice du Sud: L'actuel président 5stelle Luigi di Maio et le ministre des transports Danilo Toninelli crient au scandale et demandent de retirer la licence a Autostrade per l'italia, mais ils oublient que leur propre parti a refusé un contournement (reclamé déjà en 2012 par Confindustria).

Depuis 30 ans on avait cherché une alternative, sans se mettre d'accord politiquement... Le plus virulent contre des nouvelles constructions était l'ancien président 5 stelle Beppe Grillo. Avant de réclamer des têtes, faudrait peut-être chercher des responsables dans ses propres rangs...

 

Ouf, Ju-Air peut revoler. La compagnie aérienne U-Air dont un des avions s'était écrasé la semaine passée peut revoler sans que l'on sache officiellement les causes de l'accident. En fait, tous les experts savent pourquoi, mais personne ne veut le dire. Elle peut voler à nouveau avec les 2 U-52 qui lui reste avec 3 restrictions: 1/les limites minimales d'altitude ont été hausses, 2/les passagers doivent demeurer attachés pendant tout le vol et ne plus aller au cockpit, 3/l'avion doit être équipé d'un enregistreur GPS. Ben voilà une décision rapide...

 

 

DAZ alias Daniel Chercher

17 août 2018

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.