24/08/2018

No 236

Les ECHOS de DAZ # 236

 

Jeune, on rêve la nuit, vieux, on rêve le jour! (Alphonse d'Houdelot)

 

La Maire de Genève, Sami Kanaan, rêve de faire installer des bains sécurisés dans le Rhône, lit-on sur la une des journaux genevois de jeudi. Mais faut pas rêver, Monsieur le maire, faut faire!

 

Pour devoir utiliser les TPG (Transports Publics Genevois) plus souvent qu'à mon tour, je me dois de constater que l'horaire dit des vacances scolaires est totalement inappropriés. Les bus et les trams sont toujours pleins pour ne pas dire bourrés, les fréquences sont insuffisantes d'où des temps d'attente indignes d'une grande ville de 500'000 habitants et qui souhaite en avoir prochainement 600'000. Ça n'est pas parce que les jeunes ne prennent pas les TPG pendant l'été où ils n'ont pas cours qu'il faut dégrader les horaires et limiter les véhicules des transports publics. Les gens qui bossent ou qui sont en vacances ont droit à des transports publics efficaces toute l'année. C'est tout de même bizarre qu'aucun ponte des TPG ou de quelconque édiles ne remarquent pas cet état de fait estival. Ah, c'est vrai qu'eux, ils sont aussi en vacances ou ne prennent pas les TPG...

 

La catastrophe du Ju-52 de Ju-Air appelle encore des remarques d'un ami lecteur du Sud-Est. - la différence entre le vol de montagne et le vol en plaine est comme la différence entre chamois et moutons (Émile Wick). En réplique à ton lecteur du sud, je ne crois pas à une erreur de pilotage, mais à une tactique de vol inappropriée et accompagnée d'un comportement à bord inopportun. Je réitère ici mon ferme avis que la première victime de ce drame fut le pilote aux commandes. Tout ceci avec une pensée pour les victimes et leurs familles. Encore un nouvel avis qui conserve une grande valeur...

 

Les observations de la rue de Coutance ont également fait l'objet de commentaires d'une autre lecteur et néanmoins ami du Sud: - Tout d'abord merci pour l'information, je ne connaissais pas l'origine! Ensuite bravo d'avoir pris le temps de t'installer pour observer l'activité de ladite rue. A notre âge on peut encore avoir du plaisir à regarder les shorts des filles (ou plutôt ce qu'ils essaient de dissimuler). Enfin, et surtout,  cela me rassure que malgré tes graves problèmes de vue tu aies pu voir tout ça... C'est vrai qu'un mal voyant ou un déficient visuel comme on se doit de le dire maintenant lorsqu'il demeure en placer un certain temps et s'astreint à une concentration sévère arrive à voir des choses que même les bien voyants ne perçoivent plus...

 

DAZ alias Daniel Zurcher

24 août 2018

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.