05/09/2018

No 248

Les ECHOS de DAZ # 248

 

Il y a des jours faciles et d'autres non! (Emmanuel Macron, président de la République française)

 

Et bien hier, pour Macron, ça ne devait pas être facile, ce d'autant que sa popularité a baissé de 10 points en un mois.

 

Puisqu'on est en politique française, voyez le culot de Nicolas Hulot, ministre démissionnaire de la transition écologique et solidaire.7,3 millions d’€uros, c’est le montant de sa fortune. Ce revirement de situation a poussé les médias français à s’intéresser de plus près au patrimoine de l’écolo préféré des Français. Car, en rompant son mandat, Nicolas Hulot a dit  au revoir  aux 9'940 €uros de rémunération qui lui rapportait son activité politique chaque mois. Pour celui qui clame n’avoir aucune ambition politique, peu de doutes que l’argent ait un jour été une des motivations de son engagement dans le gouvernement d’Édouard Philippe.  

Et pour cause  grâce aux activités de la marque Ushuaïa, l’homme de 63 ans est à la tête d’une véritable petite fortune.

Créée dans les années 1990 par TF1 et L’Oréal à l’insu Nicolas Hulot pour surfer sur le succès de l’émission Ushuaïa Nature dont il était le présentateur, la marque s’est révélée être une véritable mine d’or. S’il affirme avoir tout d’abord montré son mécontentement face à l’utilisation de son image, l’ancien ministre a su rapidement rebondir et faire fructifier ses intérêts en demandant au n°1 mondial des cosmétiques de contribuer financièrement à la fondation Nicolas Hulot créée en 1990 pour la nature et l’homme. Pour chaque gel douche, shampoing et déodorant vendu via sa société Eole Conseil, dont il détient 99,99 % des parts, Nicolas Hulot continue de toucher des royalties et des dividendes. En février 2018, l’ancien ministre déclarait avoir perçu près de 249'000 €uros net de royalties et 221'000 net de dividendes grâce à cette activité et ses droits d’auteur confondus. Aujourd’hui, la valeur de sa société est estimée à plus de 3 millions d’euros. Pour rappel, certains produits de la marque Ushuaïa, dont le slogan est "la force de la nature", ont été classé sur liste rouge par l’ONG écologique Greenpeace en 2005 car ils sont fabriqués à base de composants chimiques dangereux. En 2016, c’est le magazine "60 millions de consommateurs" qui s’est chargé de faire la piqûre de rappel en pointant du doigt trois produits de la marque qui contenaient des colorants allergènes et une substance soupçonnée d’être un perturbateur endocrinien. Un bilan embarrassant. t nous ne parerons pas ici de ses nombreuses voitures et de son hélicoptère. Vous avez dit bizarre!

 

Le Musée national de Rio de Janeiro a brûlé, créant ainsi un désastre. Il n'y avait pas de système d'extinction automatique en état de fonctionnement, par suite de restrictions budgétaires. C'est vrai que l'organisation de la Coupe du monde de football rapporte plus qu'un musée...

 

Les cellules de certaines prisons genevoises seront équipées de téléphones. Les communications seront toutefois payantes. Ou les communications seront écoutées, ou alors il ne faudra pas s'étonner si les évasions augmentent...

 

DAZ alias Daniel Zurcher

05 septembre 2018

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.