04/10/2018

No 277

 

Les ECHOS de DAZ # 277

 

Quand on a des gants blancs, c'est salissant! (Jérôme Fourquet)

C'est visiblement le "Bronx" monumental en France. Les cadors quittent le gouvernement les uns après les autres et certains de façon peu orthodoxe. Et le président Emmanuel Macron baisse dangereusement dans les sondages. Tout ça a un goût comme les rats qui quittent le navire avant qu'il coule...

Fait un saut hier soir aux Vernets pour assister, un peu, à la défaite de l'Ours bernois contre l'Aigle genevois. Entendu une annonce par haut-parleur en début de rencontre: - le propriétaire de la voiture GE xyzxy est prié de se rendre immédiatement vers son véhicule, le moteur est en marche... Je connaissais des étourdis, maintenant je connais un immense étourdi! Faut quand même en avoir une sacrée couche pour quitter son véhicule en laissant le moteur tourner!

Lors de la même rencontre, la musique diffusée pendant les arrêts de jeu était des chansons de Charles Aznavour, dont le célèbre ,morceau: - "je'm voyais déjà". Était-ce prémonitoire ou simplement un hommage à ce grand de la musique décédé il y a quelques jours?

Grand consommateur de jus d'ananas, parce que j'aime bien ça et que le jus d'orange me dérange, je constate sur l'emballage: 100% jus d'ananas à partir de concentré de jus d'ananas. C'est donc que les ananas sont pressés quelque part en Afrique ou en Amérique pour en extraire le jus, puis on déshydrate le tout, on le transporte en Europe, respectivement en Suisse et plus précisément à Bischofszell et on y ajoute de la flotte. Mais comme on n'a pas transporté le liquide après extrait du concentré, le liquide ajouté à Bischofszell n'est certainement pas le même que celui d'Afrique ou d'Amérique. Est-ce vraiment encore du jus d'ananas à 100%? Tel est la question?

DAZ, alias Daniel Zurcher

04 octobre 2018

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.