11/10/2018

No 284

 

Les ECHOS de DAZ No 284

 

Les cons, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît! (Michel Audiard)

 

C'est l'histoire d'un mec qui conduit un autocar avec une cinquantaine d'étudiants à l'intérieur. Le carta de la peine et roule très lentement dans les montées, des voyants lumineux indiquant des pannes s'allument, des conducteurs d'autres véhicules voyant de la fumée ^'échapper du bus lui font signe ou le dépassent même pour l'avertir, rien n'y fait. Le quidam pénètre dans un long tunnel et le car prend feu. Les passagers se sauvent miraculeusement. Ouf, ils ont eu chaud. Quand au conducteur, il est sous les verrous... Encore heureux!

 

Les Echos d'hier sur le Pont Butin ont fait couler de l'encre: Voici une note d'un lecteur du Sud: - ses concepteurs doivent se retourner dans leur tombe! Le paradoxe dans cette histoire c’est que le tablier inférieur avait été conçu pour accueillir les voies de chemin de fer reliant Cornavin à la Praille, concept oublié pour construire un autre pont, près de la Jonction, qui sert, lui aussi, à ceux qui veulent se suicider. On ne soigne pas une pathologie en empêchant son symptôme.

 

Et d'un ami du Sud-est, fidèle lecteur: - les barrières du Pont Butin, n’empêcherons pas les suicides, c’est bien clair. Mais néanmoins, je suis de ton avis, ceux qui veulent se suicider, qu’on leur “foute la paix” (c’est d’ailleurs ce qu’ils recherchent...) et qu’on ne prennent pas des mesures qui coûtent un saladier aux contribuables pour les en empêcher. L’important dans le cas d’une personne qui veut se suicider, c’est de détecter son intention à temps et de tenter de l’en dissuader. Les proches, les amis ou les organismes sociaux ont un rôle important à jouer dans ce processus.

Pour ce qui est des suicides par le train,  en Chine, l’accès aux quais n’est possible que lorsque le train est arrivé et à l’arrêt. Mais cela n’empêchera pas ceux qui veulent en finir avec la vie, de choisir un endroit en pleine nature et de se jeter devant la loco au dernier moment... En conclusion, que ceux qui veulent se suicider aient le droit à l’autodétermination.

 

Sur ce santé et belle journée...

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

11 octobre 2018

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.