19/10/2018

No 292

Les ECHOS de DAZ No 292

 

Cent fois sur le métier, remettez votre ouvrage! (Boileau)

 

Les maçons protestataires ont bloqué le Pont du Mont-Blanc mardi passé. Ils avaient reçu l'autorisation des Autorités genevoises. Mercredi, ils ont remis la compresse alors qu'ils n'en avaient pas l'autorisation du Conseil d’État. Ce fut à nouveau le Bronx! La Police n'est pas intervenue pour faire cesser cette manifestation détestable pour les utilisateurs du pont. Le chef de la Police, Mauro Poggia a expliqué qu’il valait mieux ne pas intervenir sinon on aurait pu avoir des dégâts, des bagarres ou des échauffourées. Si la Police n'intervient plus s'il y a des risques et des craintes de pugilat, on peut alors supprimer la Police. Avant, à la Police, il y avait un Maudet, décidé, maintenant il y a un Poggia qui baisse son froc...

Les belles sorties de nos télévisions: lors d'une retransmission sportive à deux, comme d'habitude sur notre Télévision suisse romande, le journaliste Dupuis déclare depuis le studio: - les gradins seront pleins!, et le reporter sur place déclare quelques secondes plus tard: - ça ne sera pas plein ce soir! Il est vrai que si la RTS paient 2 gars pour retransmettre une rencontre, on aura certainement deux avis. Dont acte!

Explicitant hier les contrôles dans les grandes surfaces permettant les achats par "scanning" ou balayage, un lecteur et néanmoins ami du Sud-est précise: - tu as eu de la chance lors de ton contrôle, ils n'ont regardé que le caddy, moi, lors d’un contrôle après une visite d’une mine de diamants en Afrique du Sud, j’ai dû me mettre à poil! Peut-être avais-je l'air moins louche que celui de mon ami?

Il y a quelques mois, le chemin Colladon au Petit-Saconnex devenu une célèbre avenue menant à la Mosquée de Genève avait été complètement refait et un tapis de revêtement phono absorbant avait même été posé au prix fort pour le plus grand bien des voisins. Et pas plus tard qu'hier, le chemin est totalement creusé et ouvert dans toute sa largeur, respectivement fermé à la circulation sur une de ses portions pour permettre la pose de nouvelle tuyauterie diverse. Ça va durer 6 mois. J'avais une fois proposé à l’État de construire des tunnels sous les artères dans lesquels on disposerait touts sortes de câbles et de tuyaux. Il m'avait été répondu que l'idée étai bonne, mais que les entreprises y étaient opposés car elles n'auraient plus eu de travaux de terrassement à faire. Ainsi va la vie! Quant aux coordinateurs de travaux de l’État, ils doivent être aveugles, incapables et être accessoirement récompensés pour fournir de nouvelles fouilles à creuser.

DAZ, alias Daniel Zurcher

19 octobre 2018

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.