23/10/2018

No 296

Les ECHOS de DAZ No 296

 

Certains ne sont jamais seuls, ils sont toujours accompagnés de leur connerie! (Léonie Marie Julia Bathiat, alias Arletty)

 

Un quidam qui volait des fils de cuivre le long d'une voie de chemin de fer dans le Canton de Fribourg s'est fait électrocuter et en est mort. Il y a vraiment des cons partout!

 

Une mère de famille qui était au chômage s'est fait condamnée pour dettes après avoir accumulé CHF 12.000.00 de contraventions à la circulation routière. Il y a vraiment des c... partout!

 

Un lycéen braque une enseignante dans une école supérieure pour se faire inscrire "présent" à un cours alors qu'il n'y avait pas été. Il y a même déjà des cons dans les écoles!

 

Lundi, 11h30, avenue Casai à Cointrin, passage protégé pour piétons devant l'entrée du Centre commercial de Balexert. Le signal est rouge pour les piétons. Il y a une centaine de personnes qui attendent que le feu devienne vert. Du jamais vu. Un miracle. Que non, au vert, tout ce petit monde déambule gentiment et dans la file que j'ai croisé, il y avait deux gendarmes... Moralités: 1/la peur du gendarme existe toujours encore, quelquefois. 2/Les faux-culs, eux, existent aussi toujours encore.

 

Bis D, arrêt Jonction, tentative de sortie du bus, mais c'est difficile vu le nombre de passagers. Un maman précise alors à ses enfants, visiblement: - laissez sortir le monsieur, les enfants, s'il vous plaît! Et une de ses filles (7-8 ans) de préciser: - pourquoi, parce qu'il est vieux? Et la maman de rectifier: - non, il n'est pas vieux le monsieur, mais il ne voit rien! Ah parfois, il vaut mieux être déficient visuel que vieux...

 

Les belles sorties de nos télévisions: dimanche soir, 22h30, RTS deux, une émission concernant la journée du championnat suisse de football intitulée "Tous les buts". Et ça commençait par FC Sion - Grasshopper Club Zurich, score 0 – 0... Vite vu, donc!

 

Les TPG réduisent la cadence des horaires pendant les vacances scolaires. Pourquoi donc? Ça revient à dire que tous les véhicules sont bondés de passagers, sans parler des poussettes encore plus nombreuses que d'habitude. Les temps d'attente sont plus longs. Ça n'est pas parce que les jeunes en âge de scolarité sont en vacances qu'ils n'empruntent pas les transports publics genevois. Renseignements pris: les TPG diminuent les cadences pendant les vacances scolaires pour donner plus de congés à leur personnel... D'où la question: est-ce que les TPG sont là pour les passagers?

Sur ce, bonnes vacances à ceux qui en ont!

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

23 octobre 2018

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.