26/10/2018

No 299

Les ECHOS de DAZ No 299

 

Les États n'ont pas de principe mais des intérêts! (Charles de Gaulle)

 

Si jamais vous allez prochainement dans les Émirats Arabes Unis (EAU), faites gaffe à qui vous parlez et conservez vos preuves de paiement des trajets sinon vous aurez des ennuis au retour. C'est ce que tentent d'expliquer MM Maudet et Barrazone...

 

Échange de paroles équivoques: TPG arrêt du bus No 3, Servette. Une dame infirme dans une chaise roulante attend l'arrivée du bus et respectivement que le machiniste sorte de sa cabine pour mettre en place la rampe d'accès pour fauteuil roulant. Le conducteur arrive enfin et demande poliment à la dame: - voulez-vous que je vous prenne comment Madame? Et la passagère de répondre: - par devant Monsieur, bien évidemment! Les autres passagers qui attendaient pour monter on ri sous cape...

 

Ce même bus, enfin chargé et ,même bondé comme à l'accoutumée démarre, roule quelques mètres et s'arrête. Panne! Mystère. Le machiniste descend, en précisant: - personne ne sort de ce bus! Un quidam ajoute: - ben si ça brûle, je descends tout de même. Le conducteur revient, redescend et revient et déclare à haute mais pas intelligible voix: - il y a un problème, faut descendre. Le même quidam poursuit: - il y a 20 secondes vous aviez dit que personne ne doit descendre, faudrait savoir! Bref, le carrefour rue de la Servette, rue Hoffmann est totalement bloqué. Les flics arrivent, les dépanneurs aussi car il s'avère qu'une perche s'est prise entre des fils de tension, et comme les fils forment une toile d'araignée gigantesque, la solution n'a pas l'air simple. Puis les bus s'alignent à l'arrêt Servette et des gens en montent et en descendent, aucune information n'étant donnée, c'est le "big Bronx" Un bus repart enfin, mais ne pouvant tourner sur la rue Hoffmann monte en direction du Bouchet, tourne à droite sur l'avenue du Bouchet puis encore à droite pour descendre l'avenue Pestalozzi et reprendre enfin à gauche sur Moillebeau où le bus s'arrêtera enfin. Le conducteur avait eu l'intention de donner des informations par haut-parleur, mais comme ce dernier ne fonctionnait pas, ce fut le mystère total. En résumé, quand vous prenez les TPG, attendez-vous à des emmerdements...

 

Suivi un peu la retransmission de la rencontre Ballspiel Verein Borussia 09 Dortmund contre Atletico Madrid pour la Coupe d'Europe des clubs. Il y avait un reporter sur place (David Lemos), un journaliste au studio de Genève (Frédéric Scola) et au même endroit un consultant ès football et directeur sportif du Lausanne-Sports FC (Pablo Iglesias). Bien aucun des 3 n'a réussi à dire aux téléspectateurs s'il y avait hors jeu ou pas lors du troisième but. A quoi bon payer des experts qui ne savent rien?

 

 

 

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

26 octobre 2018

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.