02/11/2018

No 306

Les ECHOS de DAZ No 306

 

Le profit de l'un est la dommage de l'autre! (Michel de Montaigne)

 

Un Conseiller administratif (pouvoir exécutif) de la Ville de Genève gagne environ CHF 255.000.00 par an, montant auquel il faut ajouter CHF 12'000.00 pour les frais de représentation et de voiture, et encore CHF 5'000.00 pour celui qui occupe la fonction de maire. C'est une jolie somme, certainement méritée, quoique... Mais quand on apprend que certains d'entre eux facturent encore des frais divers tels que taxi au milieu de la nuit, repas avec alcool fort, etc, et que le record est atteint par le PDC Guillaume Barazone, en plus Conseiller national, on enrage. PDC comme Profit De Crétins, pardon lapsus, Chrétiens... Certes, dans une conférence de presse, il a reconnu avoir été imprudent et promis de rembourser. Mais l'aurait-il fait si la Cour des comptes n'avait pas mis son nez là-dedans? That is the question?

 

Les bizarreries de notre belle langue: - un enfant qui perd sont père ou sa mère, est un orphelin. Mais un père ou une mère qui perd un enfant? Il est en deuil, triste, effondré! La langue française est riche et très pauvre parfois à la fois! (propos transmis par un linguiste du Sud).

 

Souvenirs d'enfance d'un ami exilé: - Le colporteur est un vendeur ambulant transportant avec lui par monts et par vaux les quelques biens qu'il propose. C'est une profession qui a pratiquement disparu. Dommage, car elle privilégiait le contact direct. Rémouleur, cordonnier, ferblantier, acrobate, il était un pilier de notre société qui n'était pas encore de consommation. Gamin, il y a donc trois-quarts de siècle bientôt, je me rappelle que des accordéonistes nous faisaient l'aubade le samedi matin au pied de l'immeuble. Par la fenêtre, nous leur jetions quelques petites pièces. En guise de gratitude, ils nous disaient merci et nous offraient un morceau supplémentaire avec un large sourire. Ils étaient nos enfants et nous étions leur balle. Vers mon immeuble, il y a encore parfois des musiciens qui passent, mais comme la majorité des habitants ont des ficelles dan s les oreilles pour écouter leur musique, ils ne les entendent plus. C'est la vie!

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

02 novembre 2086

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.