04/11/2018

No 308

Les ECHOS de DAZ No 308

 

Il n'y a pas plus américain qu'un juif américain! (Nicole Bachanan)

 

Fait un saut aux Automnales. Beau stand de la Fête des Vignerons 2019, bien tenu et le vin à déguster est excellent, surtout le Lavaux. Mais ça n'est pas là que je veux en venir. Friand de gingembre confit, je m'approche du stand oriental vendant ce produit. On ne parle qu'anglais, mais peu importe. Je demande le prix et la réponse est CHF 7.90 les 100 g. Comme j'en achète assez souvent, je connais les tarifs. En Chine, c'est 70 centimes les cent grammes, mais c'est assez loin, à Plainpalais, sur le marché, c'est CHF 3.80 pour la même quantité.Je fais part de ces remarques à la vendeuse des Automnales et elle me répond: - you know, we have to double our prices because of the rental price of the sale stand! (on doit doubler nos prix à cause du prix de location des stands de vente...) J'irai dimanche à Plainpalais!

 

Cajou, c'est le nom du chien guide, un Labrador retriever beige de 38 kg et de 2 ans et demi qui viendra me rejoindre le 26 novembre 2018. Né en avril 2016 à Brenles (VD), au centre de formation des chiens guides, il a vécu ses premiers mois dans une famille de parrainage vers Yverdon-les-Bains. Puis retour au bercail pour 2 ans de formation continue à apprendre tout ce qu'il doit savoir pour accompagner un mal-voyant, ou un déficient visuel comme on dit maintenant. Vendredi passé, il devait effectuer son examen final lui permettant d'être breveté officiellement par les agents examinateurs de l'AI. L'examen se passait dans la gare de Lausanne et ses environs. Bien qu'un chiot débile soit venu pisser juste devant lui pendant l'examen, Cajou n'a pas bronché. mais un peu plus tard, un camion s'est garé devant le moniteur et le chien, bloquant tout le trottoir et l'examiné a eu de la peine pour passer en sécurité entre le mur, le rétroviseur du camion, l'entrée de la maison et une marche d'un côté, et la route principale avec le pont de chargement d'un autre camion. Ça a été compliqué pour le chien et son maître et du coup l'examinateur a décidé de faire repasser ce chapitre des examens, (passages étroits) dans quelques semaines. Pas de chance pour mon Cajou. Quand on voit parfois ce qu'il se passe sur la route avec des automobilistes déjantés ou des paumés qui ne sont plus au courant des lois sur la circulation, on ne peut que s'étonner de voir qu'un examinateur de chien guide est plus sévère qu'un de bagnoles. C'est la vie!

Sur ce, excellent dimanche à tous!

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

04 novembre 2086

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.