06/11/2018

No 310

Les ECHOS de DAZ No 310

 

Chassez la tristesse.

Et la joie revient au galop.

Accueillez la tendresse.

Vous n'en ferez jamais trop.

(d'un auteur inconnu du Sud)

 

Il semblerait que dans le système de vote électronique du Canton de Genève, précurseur dans ce domaine, une faille ait été découverte. Chacun devrait pourtant savoir que dans n'importe quel système des failles sont possibles. Ceci me rappelle, pour avoir un peu œuvré dans le domaine du renseignement militaire qu'il y avait des mesures, puis des contre mesures, des contres contre mesures, etc. En allemand cela s'appelait des Gegenmassnahmen. Quand j'ai quitté mes fonctions, on en était aux Gegen gegen gegen gegen Massnahmen. Alors, dans le vote électronique, il y a encore de la marge pour trouver des failles...

 

Entendu par des quidams dans un hall d'entrée d'immeuble: - ça a servi à quoi à Djokovic de battre notre Federer national s'il se fait talquer le lendemain? Et oui...

 

Au MCG (Mouvement Citoyen Genevois), les déclarations sont parfois contradictoires. Selon le comité du parti, un membre a été exclu. Et selon le membre, il a quitté de Mouvement! Cherchez l'erreur...

 

Le scrutin devant transférer Moutier au Canton du Jura a été annulé. Voilà qui promet de belles manifestations!

 

Arrêt TPG Grand-Pré, Nos 3 et 11. Attente du bus No 11. Un quidam, visiblement paumé demande à une jeune fille qui attend aussi le bus de lui montrer comment fonctionne l'appareil à distribuer les billets. La jeune fille n'y arrive visiblement pas. Le bus No 11 arrive. Les clients montent et le quidam reste sur la première marche de l'avant du bus et demande dans un français de la Calabre ou de la Sicile: - pas marcher appareil, venir montrer moi comment faire! La machiniste, oui, c'était une dame, hésite quelque peu, bloque son véhicule, se lève, descend du bus et montre et explique comment fonctionne l'appareil distributeur. Visiblement, la conductrice n'a pas beaucoup plus l'habitude que le quidam à faire fonctionner la machine et le tout prend un certain temps comme aurait dit Fernand Raynaud. La chauffeuse remonte dans son bus, et le vieil Italien aussi. Le bus démarre. L'Italien demande encore à la conductrice: - vous allez bien tourner à gauche et descendre la Servette? Réponse: - ah non Monsieur, moi je vais tout droit sur l'avenue Wendt. Le quidam réagit: - oh alors, trompé bus, moi, excusez, arrêtez. Et l'employée des TPG arrête son bus à nouveau et laisse le Calabrais sortir. Il y a encore des employées des TPG pour qui leur devise est: - aide ton prochain! Bravo!

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

06 novembre 2086

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.