25/11/2018

No 329

 

Les ECHOS de DAZ No 329

 

Ceux qui n'ont pas peur me font peur! (Juliette Binoche)

 

Faisant mes courses dans une grande surface commerciale commençant par Mi et finissant pas OS, je suis à la recherche de pain. Arrive alors devant la section boulangerie un employé avec un chariot de pain joli, chaud, sentant bon et je craque comme beaucoup de chalands, d'ailleurs. Ledit pain, au nom de Milanais de blé clair, ramené chez moi, je le consomme et lit son emballage. Les ingrédients sont: farine de blé, eau, huile de tournesol, protéines de blé, sel de cuisine iodé, levure, acidifiant E 263, farine de malt d'orge, agent de traitement de la farine, acide ascorbique. Peut contenir des fruits à coque, sésame, soja, œufs, lait. C'était bon, certes, mais pourquoi autant de trucs dans un pain alors que farine, sel, eau et levure suffisent normalement. On nous fait parfois, bouffer n'importe quoi...

 

A propos des communications téléphoniques dans les transports publics, un ami du Sud précise: - en résumé, plutôt que d’installer des wifis dans les transports publics, les TPG feraient mieux de placer des brouilleurs GSM. Les passagers auraient la paix, pourraient à nouveau admirer le paysage ou converser avec leur voisin! Comme il a raison l'ami, les transports publics sont vraiment devenus les cabines téléphoniques qui ont disparu. Et quand elles existaient encore, les autres gens n'étaient au moins pas indisposés par ces communications souvent inutiles, débiles et perturbantes...

 

En attente d'un bus des TPG sous un abribus, 2, visiblement, copains discutent et refont le monde quand soudain l'un dit à l'autre, avec un accent de Carouge: - dis-donc j’ai regardé les essais du Grand Prix de Formule 1 d'Abu Dhabi tout à l'heure, mais j'ai pas vu Maudet dans les tribunes. Il était pas invité cette année? Il y a des pince-sans-rire vraiment partout...

 

Sur ce, bon dimanche à tous!

 

 

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

25 novembre 2018

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.