11/12/2018

No 345

Les ECHOS de DAZ No 345

 

La modernité est sans doute le mot le plus creux de la langue française! (Serge Uzzan)

 

Trois nouveaux mots sont entrés dans notre belle langue française. Certes, on ne va pas les utiliser à tire larigot, mais il vaut mieux savoir de quoi il s'agit:

 

Climactérique, les pommes, les kiwis et les fruits de la passion, par exemples, sont climactlériques, c'est-à-dire qu'ils produisent de l'éthylène qui leur permet de continuer de mûrir après avoir été cueillis.

 

Teaser, n. m. est une accroche qui permet de chatouiller la curiosité des lecteurs. En français, on peut très bien dire aguiche ou aguichage.

 

Sextorsion, n. f. consiste en l'extorsion via Internet de faveurs sexuelles pu monétaires. En fait, c'est du chantage à la webcam. Beaucoup de personnes crédules se sont fait piéger ainsi sur les sites de rencontre.

 

Voilà, vous en savez un tout petit peu plus...

 

Ainsi donc, les départements ont été répartis au Conseil fédéral. Et une dame se voit attribuer le Département Militaire Fédéral. Elle en sera certainement capable, mais pourquoi donc ce dicastère est systématiquement attribué au dernier arrivé. L'armée, ça ne sert à rien, ça pue et ça pollue comme disait certains membres du GSSA (Groupe pour une Suisse Sans Armée), mais dès qu'une rivière déborde, dès que les vaches sont surprises par la neige dans les alpages, dès qu'un chef d’État vient en visite, et dès qu'il faut transporter des édiles ou des pontes, on s'adresse à l'Armée. A vos ordres!

 

L'ancien chef du département militaire s'est empressé d'aller à l'Intérieur afin de ne pas ramasser une gifle avec ses nouveaux avions de combat. Il n'était déjà pas bon au département de la défense, gare à l'intérieur...

 

Le président Macron qui a épousé une maîtresse d'école a adopté la méthode du premier de classe pour présenter ses doléances à la France. Les mains propres, en avant, bien posée sur la table...

 

D'aucuns réclament à Genève la création de 4'200 places nouvelles dans les crèches. On peut se demander pourquoi faire des gamins si c'est pour les placer à 4 semaines dans des crèches, et à 3/4 ans dans des écoles, pour commencer à s'occuper d'eux quand les parents sont à la retraite...

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

11 décembre 2018

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

10/12/2018

No 344

Les ECHOS de DAZ No 344

 

Nous pouvons jeter des pierres, nous plaindre d’elles, trébucher dessus, les escalader, ou les utiliser pour construire. (William Arthur Ward)


L'Escalade pour les nuls

 

En 1602, déjà, les frontaliers savoyards étaient ébahis de Genève, cette République riche et prospère et leur représentant syndical Charles-Emmanuel 1er, aidé même par un pape du nom de Clément le huitième ou un truc comme ça voulaient s'emparer de cette belle ville, mettre dehors les protestants, venir travailler ici et en faire leur capitale du Nord des Alpes, parce que chez eux, ils crevaient déjà la dalle et le Smic était, déjà, aussi, très très bas.

 

Alors, les gilets jaunes de l'époque se mirent en route la nuit noire du 11 au 12 décembre de la même année pour foutre le bordel chez les Genevois et prendre le pouvoir en quelque sorte. Ils étaient 200 selon La Police et 20'000 selon les qu'en-dira-t-on ce qui devait faire 2'000 en réalité. Quand ils arrivèrent du côté de Plainpalais, qui n'accueillait pas encore le cirque Knie et les manèges, mais entouré à l'époque de murailles, les frontaliers d'alors escaladèrent l'enceinte, raison pour laquelle on parla plus tard d'escalade. Il faut dire qu'il n'y avait pas de bagnoles à l'époque, donc pas de bouchons aux frontières non plus, ce qui rendait la circulation des gens plus facile.

 

Un membre de la BI (Brigade d'intervention) ou GIGN pour les Savoyards qui n'arrivait pas encore à dormir vers les 4 heures du mat. tira un coup de fusil, juste après avoir tiré un autre coup avec la serveuse du service nocturne pour signifier à son chef qui ne s'appelait pas encore Maudet qu'il se passait quelque chose d'anormal. Le chef de la BI mit en marche la grosse cloche de la cathédrale Saint-Pierre à l'allure du tocsin et toutes les cloches des autres monuments se mirent à sonner. Les Genevois étaient réveillés pour une fois. ..

 

Tous les Genevois avaient peur pour leur porte-monnaie et ne voulaient déjà pas que les frontaliers viennent prendre leur boulot et, accessoirement, leur femme. Ils se rassemblèrent, et même les bobos de la rue des Granges sortirent leurs pétards de leur collection pour faire cesser cette tentative malveillante.

 

On raconte même, qu'une dame qui cuisait de la soupe à 5 heures du matin, Knorr et Maggi n'existaient pas encore, versa le contenu de sa marmite sur le crâne d'un Français qui était pratiquement en haut de son échelle et qui chuta lourdement tant et si bien que depuis son geste courageux, les pâtissiers, chocolatiers, Migros, Coop, Aldi, Lidl, Denner et bien d'autres vendent chaque année des marmites en chocolat pleines de légumes en massepain, ce qui est bien meilleur qu'une soupe aux pois cassé grasse et pleine de pieds de porc ou d'oreilles de cochons, même si elle est de Betty Bossy..

 

Certains frontaliers, qui se croyaient malins, avaient voulu faire sauter la Porte de Neuve, mais un courageux flic du nom d'Isaac Mercier avait eu l'idée génitale de mettre en marche le feu rouge qui était à l'époque une herse. Maintenant, il n'y a plus de herse sur les passage protégés, c'est la raison pour la quelle tous les piétons traversent les chaussées, même quand c'est rouge pour eux.

 

Les frontaliers ont donc loupé leur coup, pas comme maintenant, et les Genevois comptèrent 18 morts que l'on cite tous les ans en se gavant de chocolat après avoir chanter l'hymne genevois portant le doux nom de "Cé qué l'aino". On notera au passage qu'il doit y avoir 68 strophes de cette chanson mais que les Genevois n'en connaissent qu'une seule, la première. Les vainqueurs se rendirent donc dans les temples où le pasteur réformateur Théodore de Bèze les bénit et les frontaliers surent attendre pratiquement cinq cents ans pour revenir en masse.

 

Il y a lieu de préciser ici qu'il y a 500 ans, on ne voulait pas de ces frontaliers et que maintenant, on est tout heureux de les avoir . Disons que certains Genevois qu'on appelle MCG sont moins contents que d'autres de les avoir, mais faut faire avec...

 

En 1602, ils partirent 2'000 et aujourd'hui, par un prompt renfort, ils se retrouvent 80'000 tous les matins pour conduire les bus des TPG, faire fonctionner l'instruction publique, nettoyer les pots-de-chambre dans les hôpitaux, faire le plein d'essence à meilleur marché que chez eux, et rentrer tous les soirs avec du chocolat.

Mains maintenant, on est moins cons qu'avant et on s'entend tous bien, ou presque.

 

Si vous n'avez rien compris, ça n'est pas grave, mais vous êtes vraiment nuls, alors...

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

10 décembre 2018

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

09/12/2018

No 343

Les ECHOS de DAZ No 343

 

Dans la vie, il y a deux sortes de personnes: ceux qui sachent et ceux qui croivent sachoir!`(Emile Zola)

 

Cette phrase est attribuée à Émile Zola et reprise par une bande de joyeux lurons qui ont créé une association intitulée "Complots faciles pour briller en société). Selon UPF

 

Puisque on est dans notre belle langue, restons-y. Une nouvelle monnaie a été créée dans le Village neuchâtelois des Brenets et s'intitule Bruinet. Ce nom, a été reconnu officiellement. C'est une nouvelle monnaie locale, paritaire avec le franc suisse et qui doit servir avant tout à l'usage sur place. Bruinet vient de l'ancienne appellation des habitants des Brenets. Leur gentilé est actuellement Brenassiers.

 

Hier, c'était l'Immaculée Conception, ce truc que presque personne ne connaît et qui signifie: Privilège selon lequel, en vertu d’une grâce exceptionnelle, la Vierge Marie est née préservée du péché originel. À ne pas confondre avec la conception virginale de Jésus par Marie. Enfin, c'est une fête catholique et il y a certainement des gens mieux placés que moi, l'agnostique, pour évoquer ces circonstances. Ceci me rappelle cependant ce couple de jeunes qui priaient chaque fois avant de faire l'amour: Seigneur, vous qui en avez eu sans le faire, faites que je puisse le faire sans en avoir...

 

Les médias français avaient souvent de la peine à prononcer le nom de la chancelière allemande: Angela Merkel. Sa remplaçante s'appellera très probablement: Annegret Kramp-Karrenbauer .Pour le coup, ils ne vont plus beaucoup parler d'elle...

 

Sur ce, excellent dimanche...

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

09 décembre 2018

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |