05/02/2019

No 036

Les ECHOS de DAZ No 036

 

Qui donne aux pauvres prête à Dieu, qui donne à l’État prête à rire! (G.B.Shaw)

 

Citation gentiment transmise par un ami lecteur du Sud.

 

Me suis rendu dans une succursale du géant orange non encore équipée du "self scanning" ou mieux dit en français dans le texte "balayage automatique". Je passe donc à la caisse, et la caissière est un caissier ou nouvellement un responsable de gestion financière. Et le gars me dit: - bonsoir madame! Jusqu'à présent, je n'avais jamais pensé que mon "look" ou mieux dit mon air pouvait me faire passer pour une chalande. Je mentionne donc poliment à l'employé que je suis jusqu'à preuve du contraire un homme, et le gars ajoute: - ah désolé, mais ici il n'y a pratiquement que des bonnes femmes qui passent alors, c'est l'habitude... Ben voyons!

 

Descendu l'avenue Moïse Duboule au Petit-Saconnex avec sur ma droite un quidam qui déambulait comme moi sur le trottoir. A moins de dix mètres de nous, une bagnole genre 4x4 luxueuse avec des plaques "CD" bifurque sur le trottoir que nous empruntions et le conducteur stationne son char au milieu du trottoir, perpendiculairement à celui-ci. Donc impossible pour nous de passer sans descendre sur la chaussée. Le conducteur sort de sa voiture, laisse le moteur tourner et s'en va gaiement dans le "cleaning saloon" ou mieux dit le "nettoyage chimique". Le mec qui marchait à mes côtés, du genre 35 ans, baraqué comme un rugbyman ou mieux dit un joueur de rugby me lance: - de dzou, celui-là je vais lui faire sa fête. Sitôt dit, il ouvre une des portières du 4x4, arrête le moteur, s'empare des clés et les lance dans le magasin de nettoyage chimique dont le gars avait laissé la porte ouverte en criant au conducteur: - et (un mot qui commence par c... et finit par ...ard) t'as oublié quelque chose dans ta poubelle! puis il ajouta encore: - et la prochaine fois, je mets les clés dans une boîte aux lettres jaune de La Poste! Je fus tout satisfait comme mon compagnon inconnu de marche, d'ailleurs, et nous reprîmes notre chenin sans autre forme de procès... Où il y a de la gêne, il n'y a pas de plaisir!

 

Dans le quartier du Petit-Saconnex, suite aux nombreux et interminables travaux, les itinéraires des TPG ont changé, comme déjà signalé il y a quelques "échos". Dimanche, sur le coup des 10h00, j'attendais le bus No 22 à l'arrêt provisoire du chemin du Champ-d’Ânier. Le bus n'est jamais venu et comme la cadence est à la demi-heure, sous la neige et la flotte, c'est navrant et je pèse mes maux. J'avisai donc par la suite les TPG qui prirent contact avec moi ce lundi suivant pour me dire qu'ils étaient désolés, mais que les itinéraires changent tellement souvent dans ce quartier que les machinistes qui ne passent pas souvent sur cette ligne ne s'en sortent plus. Bientôt, dans le quartier, les TPG seront comme "UBER", on les avise sur une application et ils arriveront, peut-être...

 

A Genève, la vendange 2018 a bien donné et le vin sera bon peut-on lire ça et là. Conclusion: le prix du vin genevois va encore augmenter en 2019...

 

Santé!

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

05 février 2019

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.