06/02/2019

No 037

Les ECHOS de DAZ No 037

 

Qui est content de soi se contente de peu! (Jules Laurent)

Cotation aimablement transmise par un lecteur et néanmoins ami du Sud.

 

Reçu hier matin via Internet un sondage de la compagnie aérienne swiss. Comme il m'était arrivé d'utiliser ce transporteur, j'ouvre le site donc le questionnaire. Je choisis la langue souhaitée qui fait même la différence entre le français et le suisse-français. Arrive la première question: - avez-vous des enfants (sous-entendu petits)? Je réponds: - non! Et le site me balance: - merci d'avoir participé à ce sondage et bonne journée! C'était donc court et bref...

 

Passé par le stationnement des véhicules pour le personnel (ils ont encore de la chance d'en avoir un à disposition) de la Maison de retraite du Petit-Saconnex. Pratiquement toutes les bagnoles stationnées portent des plaques d'immatriculation F 01 ou F 74. Il y a tout lieu de croire que ces blouses blanches ne se déguisent pas en "gilets jaunes" les samedis! Ce qui est le plus étonnant dans cette situation, c'est que d'aucuns déclarent: - ils nous em.... tous ces frontaliers qui viennent à Genève et qui créent des bouchons sur les routes, et d'autres sont conscients que: - sans tous ces frontaliers, la situation serait invivable dans les hôpitaux et autres maisons de repos. Il faut de tout pour faire un monde...

 

Suite à l'affaire du diplomate d'hier, un lecteur et néanmoins ami du Sud communique: - j’ai beaucoup apprécié le chapitre du diplomate qui laisse sa voiture sur un trottoir, moteur allumé, pour aller faire ses courses. La réaction du citoyen était excellente! Beaucoup de diplomates se croient pourvus de droits supérieurs, ce qui est totalement faux! Ils sont soumis aux mêmes devoirs que tout le monde; la seule différence est que certains d’entre-eux (pas tous par bonheur) peuvent bénéficier d’une immunité judiciaire, c’est-à-ire qu’ils ne peuvent pas être poursuivis (amende, emprisonnement) par les autorités locales. Mais ils n’ont toutefois pas le droit de commettre des infractions. Connaissant bien le traitement de ce types de cas, je peux t’affirmer que ceux qui profitent de ces privilèges sont minoritaires et sont rarement des "hauts placés". De plus, ces immunités ne sont en général octroyée au personnel que dans l’exercice de sa fonction. Dont acte! Merci de ces précisions.

 

Les belles sorties de nos télévisions:

 

RTS deux, mardi vers midi, ski alpin en Suède: - ce bout est tout droit, donc il n'y a pas de virage! (par Patrice Morisod, consultant). Ben voyons, quand c'est tout droit, il n'y a pas de virage...

 

et par le même consultant: - il fait -7° en haut de la piste et -23° en bas, donc la neige est plus chaude en haut! On aurait préféré entendre: - la neige est plus froide en bas!

 

et toujours dans le même reportage, par Romain Roseng, journaliste attitré: - ça ne va pas le faire pour Micheela Schiffrin... et ½ seconde plus tard: ...et elle est devant! Heureusement que la RTS a des journalistes professionnels pour commenter les épreuves!

 

A fin décembre 2018 dans une interview du président de Neuchâtel-Xamax FCS, club classé dernier à ce moment précis déclarait: - il n'y a aucune raison pour qu'on se sépare de l'entraîneur Michel Decvastel. Hier, le même entraîneur virait Decastel. Le meilleur moyen de tenir ses promesses, c'est de n'en point faire. (Charles Régismanset)

DAZ, alias Daniel Zurcher

06 février 2019

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.