No 078

Les ECHOS de DAZ No 077

 

Les gagnants trouvent les moyens alors que les perdants trouvent des excuses. (Franklin Roosevelt).

Citation aimablement transmise par un lecteur et ami du Sud.i

 

En pause au soleil sur un banc public dans un immense jardin d'une Maison de retraite de mon quartier, je vois, ou mieux dit, j'aperçois soudain un immense camion (plaques fribourgeoises) avec une remorque à 4 roues chargées de très longues listes de bois passer devant moi en marche arrière. Rouler en arrière avec une remorque, ça n'est pas très facile et quand en plus elle a quatre roues, c'est le Bronx. Mais le conducteur s'en sort très bien. Puis le camion s'arrête et des gars déchargent la remorque. Connaissant très bien le coin, je me rends vers le chauffeur et lui dis qu'il aurait pu venir en marche avant, parce que quelques mètres plus loin où il a déchargé, il y a une boucle de rebroussement comme on dit pour les tramways. Étonne, rieur, il me dit: - ah ben si j'avais su, je ne me serais pas emm... en arrière.

 

Ces pérégrinations m'ont rappelé l'histoire du chauffeur "belge" de car qui se rendait dans une petite station de montagne en cul de sac à qui des collègues lui avaient dit: - tu feras attention, il faut monter en marcher arrière, parce qu'on ne peut pas tourner là-haut! Quelques heures plus tard, les collègues voient le même bus descendre de la station en marche arrière, l'arrêtent et demandent au conducteur ce qu'il se passe? Et le chauffeur belge leur à répondu: - votre information était fausse, j'ai pu tourner là en haut...(NDLR: je vais me faire tirer les oreilles par une amie lectrice belge, mais tant pis...)

 

 

Le Salon de l'Auto de Genève fut à la peine, lit-on un peu partout avec 10% de moins de visiteurs. Dans peu de temps, il finira comme le Comptoir de Lausanne...

 

Les mystères de la vie: - ça sonne 3 coups à ,à ma porte. Je me lève pour aller ouvrir, personne, sauf un bouquet de roses orange, sans autre forme de procès! C'est la vie! Plus tard, l'inconnue s'est fait connaître et est devenue connue!

 

Respectueux des feux de circulation pour les piétons, contrairement à des milliers de piétons qui s'en foutent royalement, j'attends que les feux deviennent verts au carrefour rue Beaulieu, rue du Valais, rue de Montbrillant. Rien ne se passe ou mieux dit je ne vois rien. Puis arrive derrière moi, deux jeunes hyper chargés de produits de la Migros d'en face dont un me dit gentiment dans une langue bizarre: - monsieur, feux pas fonctionner, passe avec moi tranquille... Et les gars m'ont aidé à traverser la chaussée. Je n'ai jamais su quelle langue ils parlaient, mais ils furent bien sympas. Parfois trois mots gentils et c'est le bonheur.

 

Bu incidemment un pot dans un "bouille-bouille de la rue de Lausanne. L'horreur! 2 immenses écrans de télévision avec chacun un autre programme, deux "juke-box" avec des musique différentes, des lumières un peu partout et un mec au bar qui gueulait comme un putois ou un veau. Parfois il vaut mieux ne rien boire que d'aller dans le "Bronx"...



 

DAZ alias Daniel Zurcher

19 mars 2019

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.