No 113

Les ECHOS de DAZ No 113

 

Si je me regarde dans le miroir, je ne vois pas mon âge, mais quand je me lève je ne le sens que trop! (Citation d'un ami de l'Ouest)

 

C'est l'histoire d'un Arabe qui rentre dans une armurerie et demande au vendeur un fusil à pompe. L'armurier lui dit que ça n'est pas en vente libre et qu'il n'est pas question de lui vendre un tel fusil.

 

L'Arabe se ravise et demande alors un gros pistolet, un magnum 357. Le vendeur lui répond la même chose que pour le fusil, et que ça n'est pas en vente libre.

 

L'Arabe se ravise encore une fois et demande alors un gros couteau avec une lame bien affûtée et bien longue.

 

La aussi, l'armurier lui répète que ça n'est pas en vente libre et qu'il ne peut pas lui en vendre un.

 

L'acheteur potentiel quitte alors l'armurerie, fâché et s'en va chez "SOS Racisme", un peu plus loin, se plaindre que dans ce magasin là, on ne veut rien lui vendre sous prétexte qu'il est arabe.

 

Les deux retournent à la boutique de l'armurier, mais le représentant de "SOS Racisme" entre seul et dit d'un ton sévère au vendeur:

 

  • Qu'est-ce que vous avez contre les Arabes?

 

Et l'armurier répond:

 

- des fusils à pompes, des gros pistolets magnum 357 et des gros couteaux avec des lames bien affûtés et longues...

 

Avais pour habitude d'acheter de temps à autre dans une grande chaîne de distribution commençant par Ali et finissant par gros du jambon "tzigane", par ailleurs excellent et à mon goût. L'autre jour, introuvable sur les rayons, pourtant il y en avait pratiquement toujours. Je vais me renseigner auprès du boucher-chef de rayon qui de dit tout bonnement: - oui, il y en a, mais le jambon "tzigane" qui avait une connotation raciste dans sa dénomination s'appelle maintenant "Jambon du Berger". A ce taux-là, les gendarmes vont bientôt s'appeler "agent de sécurité".

 

Sur ce, excellente courte semaine!

 

DAZ alias Daniel Zurcher

23 avril 2019

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.