No 143

Les ECHOS de DAZ No 143

 

Le plus grand malheur du siècle, c'est la discrimination dont le bonheur fait preuve! (Julien Féret)

 

Discriminations

On pouvait lire hier dans la "Julie" que la plage de "La Savonnière" allait être prochainement payante pour d'aucuns et pas pour d'autres. Discrimination s'écrient certains. Que nenni! Il y a fort longtemps que les stations de skis valaisannes pratiquent le même principe avec des abonnements pour les résidents, les super-résidents, les bourgeois et les originaires de la station. Il me souvient d'un ami, avec un nom bien valaisan originaire du lieu où nous skiions qui payait son abonnement annuel le quart du prix du mien, considéré comme étranger parce que genevois. Que les Communes favorisent leurs habitants est une bonne chose. C'est du fédéralisme et en Suisse un Appenzellois paye beaucoup moins pour un permis de circulation automobile qu'un Jurassien, par exemple. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle toutes les bagnoles de location ou presque ont des plaque d'immatriculation "AI" comme Appenzell-Rhodes intérieurs. Même si la Constitution fédérale le précise, tous les Suisses ne sont pas égaux devant la loi...

 

Obstination déraisonnable

L'obstination déraisonnable, terme que je ne connaissais pas, correspond à des examens ou des traitements médicaux devenus inutiles, disproportionnés ou n'ayant d'autre effet que le seul maintien artificiel de la vie. Elle est parfois appelée acharnement thérapeutique. Cette dernière terminologie est plus compréhensible et plus usitée. Quelle belle langue que le français qui se paie deux appellations pour dire la même chose...

 

Anglicismes et néologismes

Tout le monde a déjà entendu parler de

"paddle", cette planche qui permet de ramer sur une mer ou un lac plutôt lisse et calme. Il y en a maintenant qui sont gonflables sur lesquelles on peut se tenir debout. Elles s'appellent alors "stand up paddles". L'importateur helvétique qui doit être membre de l'association "Défense du français" l'a intitulée "planche à pagaie debout". Bravo! Il m'étonnerait néanmoins que cette appellation prenne le dessus sur celle de l'anglais...

 

Mais, néanmoins

On entend fréquemment cette tournure dans des conversations, à la télévision et on peut souvent la lire dans nos journaux.

Mais la redondance évidente doit être évitée. Néanmoins signifie malgré ce qui vient d'être dit ou écrit, et mais signifie exactement la même chose. Évitons donc de les utiliser ensemble... (selon Défense du français).

 

Sur ce, excellente journée ensoleillée...

 

DAZ alias Daniel Zurcher

23 mai 2019

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.