No 147

Les ECHOS de DAZ No 147

 

A qui charrie loin, il faut des roues de rechange! (Proverbe allemand)

 

Sur le campus de l’école supérieure de commerce André Chavanne, il y a une place multi sport qui permet aux élèves de s'adonner à leurs sports favoris en semaine et aux autres personnes d'en profiter les samedis et dimanches. C'est très souvent le cas le dimanche et une joyeuse bande d'Asiatiques s'adonnent à cet épouvantable jeu totalement incompréhensible de beaucoup et qui a pour nom le "base-ball" en anglais et base-ball en français, aussi. Les sports finissant pas "ball" en anglais ont rarement de traduction en français. Bien qu'étant défenseur de notre belle langue, on se voit mal dire qu'on s'en va regarder une rencontre de balle à pieds (football), ou de balle au panier (basket-ball) ou encore de balle à mains pour (handball).

Mais revenons à nos "baseballeurs" qui, ce dimanche matin lorsque je passais par-là ne jouaient pas mais se promenaient tous (environ une bonne douzaine) en rang d'oignons dans le champ d'herbes hautes annexe. Ils avaient visiblement perdu la balle dont la circonférence mesure entre 9 et 9 ¼ pouces et pèse entre 5 et 5 1/4 onces et pour ceux qui n'y connaissent rien dans ces unités, ce sont 22,9 et 23,5 cm de pourtour et entre 142 et 148,9 grammes de poids. Et si nous n'avez toujours pas compris, tout devient plus simple pour trouver le diamètre en utilisant la formule apprise à l'école dite secondaire, soit: circonférence = 2 x ϫ x ϫ diamètre, soit 145 = 6,25 x 3.14 x, soit 145 = 19,7 x d' ou x, le diamètre = 7.56 cm, soit un peu comme une balle de tennis. Ça, ben c'est fait. Il se trouve que le dimanche matin, je passe par là aussi pour faire du "libera" avec mon chien-guide. Le "libera" est un terme technique canin-guide signifiant "tu peux faire ce que tu veux pendant un moment" et agrémenté de jets d'un bout de caoutchouc rellé à une cordelette (un peu comme un marteau en athlétisme, mais pléus léger) qu'on lance et que le chien rapporte quand ça lui chante, tant et si bien qu'on va souvent rechercher l'objet soi-même. Me voyant faire, un des probablement Pakistanais qui recherchait la balle de base-ball, car c'est difficile de faire du base-ball sans balle vint vers moi et me demanda si mon chien pouvait retrouver leur balle. J'eus volontiers donné un coup de main, mais mon chien n'a pas l'autorisation de rechercher des balles d'une grandeur de celles de tennis au risque de les avaler, ne sait pas chercher s'il n'a pas vu le départ de l'engin et s'en fout complètement des autres personnes que celle qui le guide ou s'en occupe. C'est ainsi, un chien, c'est comme un bonhomme, ça ne peut pas tout faire bien. L'Asiatique vexé de par ma réponse a sorti un mot du genre "shit" suit d'un "fuck" qui ne voulait visiblement pas dire: oh désolé, ça ne fait rien. Devant tant de gentillesse, je me permis de lui dire ce que j'enseignais en son temps à des candidats instructeurs d'arbitres de football: attention, Messieurs, un rétroprojecteur dans une salle de théorie cesse de l'être quand il n'y a pas d'ampoule de réserve! Vu la langue dans laquelle il m'avait parlé, je sortis mon anglais d'Oxford, parce que je n'aime pas celui de Cambridge et lui dis: - listen, my dear, one ball is no more a ball when she disappears! Et les gars continuèrent de chercher!

 

Sur ce, une course de Formule 1 automobile, c'est une vingtaine de pilotws qui tournent pendant une heure et 30 minutes environ et c'est Mercedes qui gagne...

 

Belle semaine à tous!

 

DAZ alias Daniel Zurcher

27 mai 2019

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.