No 197

Les ECHOS de DAZ No 197

 

Pour être un bon coureur cycliste, il faut avoir de bonnes jambes mais surtout et aussi une tête? (Directeur sportif de Cofidis)

 

easyjet

On lit souvent des critiques envers la compagnie à easyjet concernant leurs nombreux retards. On ne dit non plus jamais quand les vols sont à l'heure. Hier, devant chercher des passagers avec une heure prévue d'arrivée à 22h30, l'aéronef à posé à 22h31. Ça n'est pas terrible, comme retard...

 

Agrobashing ou agrodénigrement

Bashing en politique signifie déniogrement et agro se rapporte aux agriculteurs. Ces derniers sont critiqués par l'utilisation de produits nocifs et dangereux. Mais pourquoi donc utiliser un anglicisme alors qu'il y a un mot français, agrodénigrement? (Source Défense du français)

 

Les questions des balades nocturnes

En balade en fin de soirée, en attendant l'éclipse de Lune, il se trouve que je passe devant l'arrêt TPG "Maison des Parlements" où passent les bus Nos 3 et 22. Une dame, visiblement pas du coin me demande quel bus elle doit prendre pour aller à l'arrêt "Nations". Connaissant parfaitement les itinéraires puisque dans mon quartier je l'informe qu'elle doit prendre le No 22, mais à l'opposé de l'arrêt où elle se trouvait présentement. Elle me remercie et ne bouge pas. Arrive alors le bus No 3 et elle me précise: - je vais prendre le 3, dans ce cas... Renseignez, renseignez, il en restera toujours quelque chose!

 

Je poursuis mon bonhomme de chemin, toujours en attendant l'éclipse et passe devant la Mosquée de Genève. Un quidam, visiblement musulman qui se rendait précisément dans la Mosquée m'interpelle et me demande: - où avez-vous acheté vos shorts? Je ne lui ai pas répondu comme d'aucuns auraient pu le croire: - qu'est-ce que ça peut vous faire ou êtes-vous de La Police, mais simplement que ça n'était pas un short mais un bermuda et qu'il avait été acheté récemment sur un marché à Strassbourg. Et le gars m'a répondu: - ben merci Mossieur, je vais y aller!

 

Les dégâts des orages

Récemment, un violent orage sur le Petit-Saconnex avait fait se déraciner quelques jeunes arbres au chemin des Coudriers, ou mieux dit, les avait fait pencher méchamment. J'avertis donc Madame la Maire de Genève avec photos à l'appui et une prière de faire faire le nécessaire avant qu'ils ne tombent définitivement. Madame Salerno m'avait répondu séance tenante, ou mieux dit m'avait fait répondre par une secrétaire qu'elle allait transmettre le cas au Conseiller municipal chargé du territoire de la Ville de Genève. Ce dernier, Monsieur Guillaume Barazzone n'a bien évidemment rien fait, comme à l'accoutumée, tant et si bien qu'hier, avec la bise, les arbres ont fini par terre. Il faudra donc les replanter ce qui engendrera des frais inutiles alors qu'on aurait très bien pu leur mettre des tuteurs si la Ville avait réagi sur le champ. C'est donc ainsi qu'on utilise nos impôts...

 

Sur ce, j^'ai vu l'éclipse de Lune. Bon mardi!

 

Daniel Zurcher alias DAZ

16 juillet 2019

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.