Nos 293 & 294

Les ECHOS de DAZ No 293 et 294

 

Celui qui se perd dans ses pensées risque un jour ou l'autre de se retrouver en panne de réflexions. (Jacques Caron)

 

Hier dimanche,

Oui, le numéro 293 des Échos n'a pas paru. Ce ne sont pas vos appareils qui ont eu une panne, c'est chez l'éditeur que ça s'est passé, ou mieux dit que ça n'a pas passé. Désolé.

 

La nouvelle société

Reçu d'un ami de l'Est cette effroyable nouvelle: Comprendra qui pourra ou qui voudra! Formidable avancée que représente cette loi.

 

Je m'appelle Charlotte, un couple d'hommes m'a adoptée quand j'étais enfant. J'ai maintenant 18 ans un père adoptif “Jean” et une mère adoptive “Pierre” car c'est lui la “femme” du couple; ils sont mariés, bien sûr. J'ai vite senti une certaine attirance physique aussi bien avec Jean qu'avec Pierre. Ce qui devait arriver, arriva et j'ai eu un garçon avec mon père adoptif “Jean” (sans qu'il y ait d'inceste), puis une fille avec ma mère adoptive “Pierre”, de même. Ce qui n'est pas encore défini, c'est la position de ma mère vis-à-vis de l'enfant que j'ai eu avec mon père, son mari, et vice-versa. Par contre ce qui est bien, c'est que la loi permettra à mes enfants, ma fille et mon garçon, de se marier ensemble.

Si vous n'avez pas bien compris, merci de relire encore une fois...

Quand on lit ce récit authentique, on est en droit de se demander dans quelle société on vit et combien de temps elle durera encore?



Sur ce excellente semaine.

DAZ, alias Daniel Zurcher

20 et 21 octobre 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.