No 303

Les ECHOS de DAZ No 303

 

Jamais content, carrément méchant, jamais content (Alain Souchon)

 

Nuisances aéroportuaires

Il était attendu de vives critiques suite aux propos des Échos d'hier, mais c'est bien le contraire qui s'est passé. Il y a tout de même des gens qui ne pensent pas qu'à eux, mais aussi aux autres.

 

D'un ami du Sud:

- très bien, une excellente synthèse sur le bruit des avions et les nuisances chez les riverains! Et tu sais de quoi tu parles...

 

Du Sud-Est:

- les gens qui ont construit dans les environs de l'aéroport, qui ont payé leur terrain très peu et qui se plaignent maintenant qu’il y a du bruit et que leur terrain ne vaut plus rien sont des "faux-culs"...

 

De l'Est:

- excellent, tu as le mérite d'oser écrire ce que de nombreuses personnes pensent. Un dicton populaire résume assez bien l'affaire: "On ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre et la fille du laitier en prime!"

 

De l'Ouest encore:

- très juste! Avec le stand de St Georges c'était le même problème quand on a construit la cité d'Onex. Mon père qui était président dune société de tir qui était basée au stand en question nous avait dit quand on a donné le permis de construire des premiers bâtiments de la cité :- vous verrez que dans très peu de temps on ne pourra plus tirer non seulement le week-end mais également la semaine... et il avait diantrement raison...

 

De l'est toujours:

- excellentes tes réflexions!

 

Anecdote

Il me souvient, il y a fort longtemps où œuvrant dans le domaine aéronautique, le président de l'ARAG (Association des Riverains de l'Aéroport de Genève) avait été vu prendre l'avion pour Zurich à 5 reprises en une année., et ce, à 6 heures du matin. Et ces jours-là, il ne réveillait pas les riverains...

 

Conclusions

Il y a 2'000' voisins de l'Aéroport qui gueulent un peu, mais il serait temps que les 20 millions de passagers par an fassent part de leur contentement pour ne pas que ce soient toujours les minorités qui rouspètent...

 

Radio et Télévision

Depuis quelque temps, la RTS diffuse l'émission radiophonique aussi sur la télévision. Si l’émission en soi peut être considéré comme bonne, c'est de la radio et ça ne passe pas tu tout à la télé. C'est l'horreur. On ne voit qu'une seule personne qui parle à un micro et qui ne regarde pas l'objectif. Qui plus est, les "speakers" portent d'épouvantables microphones qui les enlaidit manifestement. Radio ou télé, mais surtout pas les deux ensemble, c'est pas ait pour ça. D'ici peu, si ça continue, la RTS va nous passer des retransmissions de tennis sur la radio avec Rosset aux commentaires...

 

Sur ce, excellente journée à tous!

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

30 octobre 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.