No 310

Les ECHOS de DAZ No 310

L'ouverture, c'est le progrès, le protectionnisme, c'est le recul!

Dilemmes – suite -
A propos de l'article d'hier, une lectrice de l'Ouest et néanmoins amie répond: - il se peut que cette dame a certainement aussi été victime d’acharnement concernant des contrôles inutiles et très coûteux comme cela a été observé dans certains hôpitaux et dont j’en ai eu la preuve. il faut bien rentabiliser les machines toujours plus performantes. Beaucoup de personnes ont perdu confiance malheureusement, aussi dans la liste toujours plus grande de médicaments qu’on nous prescrit et qui parfois font plus de mal que de bien. Réponse des médecins: "c’est le protocole" A bon entendeur , je vous salue! Que voici une réponse claire et nette et qui a tout son poids...


Pensées du matin
(alexandrin d'un ami du Grand Sud)

Il fut un doux matin, réveillé par entrain
Je suivis mon destin, une mie de pain
Un café bien corsé avec beurre et miel
Je me vis propulsé dans le septième ciel

(NDLR: on a les amis qu'on mérite)!

Le bruit inutile
Pendant une balade entre deux ondées, je profite d'un banc public (pourquoi public si dans un endroit privé?) dans une propriété privée (pourquoi donc la Terre n'appartient-elle pas à tout le monde?) pour quelques minutes de repos, propriété publique qui amène par ailleurs les chalands dans le centre commercial important de Budé., (cherchez l'erreur?) Soudain arrive un camion à pont bâché de taille moyenne avec derrière lui une remorque munie d'un immense tuyau. Drôle d'engin, me dis-je. Puis, après de nombreuses manœuvres en marche arrière, le camion et sa remorque se garèrent devant un immense tas de feuilles mortes qui ne se sont pas ramassées à la pelle. Le chauffeur sort de son véhicule et se met à mettre en marche l'aspirateur à feuilles mortes d'où l'étrange tuyau dont il était muni. Jusque là, rien de très anormal, quoique. Mais la mise en marche qui fut laborieuse fut suivie d'un bruit abominable, "hénaurme" ne ressemblant même pas à une double patrouille de Sukhoi de l'ancienne URSS décollant en même temps. Effrayé par ce bruit effroyable, même le chien prit peur et nous nous en allâmes ailleurs. Il y a des riverains qui luttent contre le bruit de l'Aéroport International de Genève, il devrait y avoir des quidams qui luttent contre les bruits citadins inutiles. Qui chante: - les feuilles mortes se ramassent à la pelle? Mister Dyson, faites quelque chose!

Sur ce, très belle journée sous la pluie!

DAZ, alias Daniel Zurcher
06 novembre 2019

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.