14/07/2017

No 195

La chronique quotidienne de DAZ No 195 Entendu, vu, eu ou lu ce vendredi 14 juillet 2017.

 

  • o   Quand un Français gagne une étape du Tour de France, c'est toute la France qui jubile. Quand un Allemand gagne 5 étapes du Tour de France, ça devient exagéré pour tous les Français. Vive le chauvinisme…

 

 

  • o   Voici d'un voisin du Sud ses pensées sur le 14 juillet en France du Sud: - le 14 juillet et sa grande parade sur les Champs-Elysées. Macron, Trump, la patrouille de France et la Légion au rythme de "Tiens voilà du boudin ". Demain, le fleuron de l'aviation française ouvrira les feux. Plus modestement, le 13 juillet, c'était le traditionnel bal des pompiers. Et encore plus modestement, la Sécurité Civile survole ce soir nos forêts. Sécheresse et mistral violent. Nos pompiers volants guettent la moindre alerte de départ de feu. Bravo les gars! Jolie description sympathique et objective…

 

    •  
  • o   Bon dans quinze jours ce sera la Fête nationale suisse du premier août, et ce sera notre tour. Mais au niveau du défilé militaire et des parades aéronautiques, faudra repasser…

 

    •  
  • o   Eté surpris par le nombre de gens autour de moi qui se sont réjouis de la perte du maillot jaune par Froome au Tourd de France alors qu'ils se réjouissent tous de la probable victoire de Federer en demi-finale de Wimbledon. Vous avez dit chauvinisme…

 

  •  
  • o   Belle fin de semaine à tous, y compris aux chauvins…

 Si on secoue un noyer, les noix tombent! (Thierry Adam) 

DAZ alias Daniel Zurcher

 

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

13/07/2017

No 194

La chronique quotidienne de DAZ No 194 Entendu, vu, eu ou lu ce jeudi 13 juillet 2017.

 

  • o   A propos du tapage et budget multimillionnaire pour la nouvelle patinoire, un lecteur fidèle et néanmoins ami me communique: - mais prévoir 10’000 places (seulement 25% de plus!) n’est-ce pas un peu se la jouer petit? Est-ce vraiment beaucoup plus cher d’en prévoir 15’000? Surtout si des ambitions du club Genève Servette Hockey sont prévues dès 2018-2019! Certes, la réaction semble correcte, mais souvenons-nous que le Stade de Genève construit pour 30.000 personnes pour un certain club de football nommé aussi Servette FC n'en a jamais vu plus que 4'000 pour leurs rencontres. Alors chat échaudé craint l'eau froide…

 

 

  • o   Selon la loi genevoise, les souffleuses à feuilles sont interdites d'emploi entre le 31 janvier et le premier octobre. Bizarrement, la Voirie en utilise même au mois de juillet. C'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité…

 

 

  • o   Et voici donc qu'à Wimbledon, toutes les stars se mettent à perdre (Djokovic, Nadal, Murray) sauf le Federer national. Le chauvinisme va réapparaître…

 

 

  • o   En Formule 1 automobile, il y avait la fameuse citation: - et à la fin c'est Mercedes qui gagne! Maintenant dans le Tourd de France, on peut extrapoler: - et finalement, c'est Kittel qui gagne…

 

 

  • o   Il n'y avait pas assez de travaux à Genève qu'il faut maintenant qu'on ouvre encore un nouveau chantier vers la Jonction. Un Bronx de plus…

 

 

  • o   Sur ce, attention, on est le 13 juillet, et demain c'est la Fête des Français. Avec un certain Donald Trump…

 

 Penser ne suffit pas, il faut penser à quelque chose! (Jules Renard)  

DAZ alias Daniel Zurcher

 

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

12/07/2017

No 193

La chronique quotidienne de DAZ No 193 Entendu, vu, eu ou lu ce mercredi 12 juillet 2017.

  • o   Un quidam se plaint sur un réseau social, à juste titre: - pourquoi y a-t-il des travaux partout à Genève? La réponse est pourtant simple: - les édiles n'arrivent pas à imposer des délais aux entreprises ou mieux dit ne veulent pas. Quand un particulier construit, il exige que l'ouverture de son magasin ou de son dépôt ou encore que la fin des travaux aient lieu à une date fixée. L'Etat, lui s'en fout et demande juste que les travaux soient faits, peu importe en combien de temps. Si l'Etat était dirigé comme une entreprise, tout irait mieux…

 

    •  
  • o   Et dans ce même domaine, dès que vous faites 3 pas ou quelques kilomètres, les gens vous parlent des travaux, partout. Si les dirigeants de l'Etat et plus particulièrement ceux des Travaux publics avaient des idées et du poil quelque part, ils imposeraient aux entreprises un délai, solliciteraient plus de monde sur les chantier ou moins de chantiers à la fois, mais effectués plus rapidement et de manière plus efficaces. Sur nos autoroutes, il y a parfois 3 kilomètres de travaux avec un gars et une pelle et rien ne bouge. Quand une entreprise comme la Migros ou la Coop, par exemple demande des travaux, elle impose un délai et les travaux sont exécutés par beaucoup de monde et 24 heures sur 24, parce que pendant la durée des travaux, le chiffre d'affaire n'existe plus. Le Canton, la Confédération ou encore les Communes s'en foutent éperdument si les travaux sont exécutés rapidement ou pas parce que les impôts rentrent, même si le trafic est perturbé. Alors le cochon de payant n'a qu'à subir. Il faudrait réfléchir avant que d'élire des incapables…

 

    •  
  • o   Le grand cirque de l'attribution des Jeux olympiques 2024 et 2028 a débuté. Des poches vont se remplir…

 

  •  
  • A propos de la critique de l'aérodrome de La Blécherette, un ami, fidèle lecteur et Vaudois de surcroît précise: - la piste de la Blécherette ne supporte pas des avions d'une certaine importance; je parle bien de l'avion, pas de son contenu! Toujours aussi farceur l'ami…

 

Sans langue française, il n'y aurait jamais eu de "french kiss" (Claude Frisoni) 

DAZ alias Daniel Zurcher

 

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |